PROFIL- MP PROFIL- MP PROFIL- MP •• Il semblerait qu'une chèvre ou bien un bouc, personne ne sait vraiment de quoi il s'agit, se balade dans les couloirs du château. Parfois même, des élèves affirment entendre le rire mesquin de cette maudite bestiole sans jamais pouvoir mettre la main dessus. Le directeur affirme pourtant qu'aucune chèvre ou bouc ne se balade dans les couloirs. Affaire à suivre.

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Émerveille-toi du monde - Ft. Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Lun 20 Fév - 14:22

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Aujourd'hui, ce n'est pas un jour comme les autres. Oh que non. Cela fait tellement longtemps que j'attends ça. Tellement longtemps que j'attends ce moment. Cinq ans, pour être précise. Et croyez-le ou non, cinq ans, c'est long. Très long. Cinq année à demander toujours la même chose à mes parents, cinq année avec toujours la même réponse: un refus. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi ils ne voulaient pas que je me rende à Pré-Au-Lard avec tous les autres élèves. Pourtant ce n'était pas faute d'avoir insisté. Mais à chaque fois ils avaient une excuse différente: "Tu t'es mal comportée" -foutaise je faisais toujours attention à être sage-, "Tu n'as pas eu d'assez bon résultats" -à leur yeux en tout cas, ma scolarité se porte très bien-, "Tu es trop jeune" -ah bon ? alors pourquoi tout mes amis, et même vous à mon âge, ne sont pas trop jeunes ?-. Et plus le temps passait, plus leur excuses étaient bancales et ne tenaient pas la route.
Alors moi forcément, ça m'énervais. J'en avais marre de cette situation d'injustice et je leur faisait bien comprendre. Il est rare que je m'énerve, au contraire je suis une personne plutôt calme, qui laisse tout lui glisser dessus. Mais avec eux...ça me faisait sortir de mes gongs, ça me rendait hors de moi.

Mais à Noël, lors des dernières vacances, j'avais réussis, par je ne sais quel miracle. Ils avaient dit oui, et je n'en ai pas crus mes oreilles. Ils avaient accepté ! Enfin ! Bon j'avais un peu insister, j'avais essayé au moins 46 arguments mais...ça avait fini par passer. J'avais réussis à les convaincre -ou peut-être qu'ils en avaient juste marre que j'insiste-.
Et me voilà, marchant avec quelques amis, en direction de Pré-Au-Lard, le village magique !
Et vus ce qu'on m'a dit dessus durant ma scolarité, j'ai forcément hâte d'arriver. Je m'imagine déjà acheter mille confiseries chez Honeydukes, boire une bièrraubeure aux Trois Balais, me balader librement dans le village des sorciers...

Et puis quelque chose attire mon regard, et me sort de mes pensées. Il s'agit d'une Poufsoufle aux cheveux roses qui marche tranquillement. Je la reconnais, c'est cette fille qui m'a aidé à retrouver Saphir il y a quelques jours déjà.
Je m'approche d'elle pour marcher à ses côtés et je lui lance avec bonne humeur:

"Salut Riley !"

Je n'ai pas vraiment eu le temps de la connaître la dernière fois. J'étais bien trop préoccupée. A vrai dire, il n'y avait que Saphir qui comptait à mes yeux. Je me demande si je n'ai pas semblé un peu froide et distante d'ailleurs. Bah, ce n'est pas si grave de toute façon. Et puis étant de bonne humeur aujourd'hui, ça rattrapera.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Lun 20 Fév - 21:29

Emerveille-toi du monde
Noah et Riley




Tu avais du temps aujourd’hui, et tu pouvais donc te rendre dans un des endroits les plus chouettes du monde magique : Pré-Au-Lard. C’était un endroit conviviale pour les sorciers avec quelles boutiques qui étaient tout aussi agréables à regarder que ce qu’elles vendaient. Tu te souviens de la première fois que tu étais venue ici.Tu étais très jeune, et tu avais encore de nombreuses étoiles dans les yeux. Un enfant était venu s’émerveillait alors que tu venais à peine de commencer ta préadolescence. Tu avais voulu tout voir, tout goûter, d’une curiosité insatiable.

Aujourd’hui, il y avait un temps frais, un peu venteux Il faisait soleil, et c’était plutôt rare, alors tu profitais enfin pour sortir avec tes camarades. Tu avais mis une longue veste avec ton écharpe de maison. La jolie écharpe jaune et noire aux couleurs des Poufsouffle. Tu avais attaché tes cheveux de nouveau en faisant deux chignons à droite et à gauche de ton crâne et tu étais partie avec un groupe d’ami à la recherche d’amusant et de réconfort pendant cette journée ou la brume s’était levée. Dans une petite sacoche, tu avais gardé un peu d’argent pour te faire plaisir, gourmande que tu es.

Et vous étiez partis, presque main dans la main tous ensemble, tous joyeux. Vous étiez presque arrivés, et tu ne te souciais de rien. Seulement un des tissus qui enroulait un de tes chignons s’était défait,  et tu fis signe au autres que tu les rejoindrais plus tard en reprenant en main ta masse rose pour la remettre comme tu l’aimais. Tu fis un nœud un peu moins régulier, mais tu n’avais pas de quoi faire un chef-d’oeuvre.

Et puis tu entends près de toi, ton prénom, et un peu surprise tu sursautes. Tu ne t’y attendais pas. C’était une voix qui ne te dit pas grand chose, que tu as peut-être très peu entendu dans ton existence, mais une chose est sûre, ce n’est pas un de tes amis proches. Alors tu te retournes et aperçoit la fille qui avait perdu son rat l’autre jour. Tu l’avais un peu trouvé froide, et distante.

"Salut Riley !"


Tu ne pensais pas qu’elle viendrait te parler alors tu la regardes pendant quelques secondes. Tu ne sais pas trop quoi dire. Elle semblait de bonne humeur cette fois, alors tu te pinces légèrement le doigt, avant de lui répondre d’un air un peu étonné.

“Salut… Noah c’est ça ? “


Tu fais de grand yeux, mais tu n’as pas laissé Vénus sortir aujourd’hui. Que te voulait-elle ?


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Lun 20 Fév - 22:44

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Elle me fixe pendant quelques instants, l'air surprise. Je lui ai fait peur ? J'ai un truc sur le visage ? Il ne me semble pas. Alors pourquoi cet étonnement ? Peut-être qu'elle ne s'attendait simplement pas à tomber sur moi.

"Salut… Noah c’est ça ?"

Elle semble un peu hésitante sur mon prénom. Il me semble lui avoir dit pourtant. A-t-elle déjà oubliée ? Si c'est le cas, elle n'a pas de grande mémoire. En tout cas, j’acquiesce avec un sourire.

"Oui, c'est moi. Belle journée n'est-ce pas ? Tu y vas souvent, à Pré-Au-Lard ?'

Je ne vais pas nier, il se pourrait que je sois un petit peu bavarde. Bon d'accord, même très bavarde. Enfin...ça dépend des moments. Mais là, je suis de bonne humeur, alors forcément, je ne vais pas me priver !
Elle doit sûrement me trouver étrange, à l’assommer de question. Sans compter mon changement de caractère par rapport à la dernière fois. Et je m'en moque. Je n'ai jamais vraiment fait attention à ce que les gens pensaient de moi. Alors ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer.

On marche encore un peu, et puis finalement, j’aperçois les sommets pointus des maisons et des bâtiments. Un large sourire se dessine alors sur mon visage. J'y étais. Enfin. Après cinq ans d'attente. Cinq ans à m'imaginer l'endroit, cinq ans à demander à mes amis de me le décrire dans les moindres recoins. Et cette fois, j'y étais, moi-même, pour de vrai. Il faut dire que Pré-Au-Lard est beaucoup mieux que dans mon imagination.  Je n'ai qu'un mot pour le décrire...."magique".

Alors je me met à courir vers le village, riante, mon écharpe virevoltant derrière moi. Je cours jusqu'à l'entrée, j'observe toute l'agitation autour de moi, je tourne sous le soleil, comme si je dansais. J'ai l'impression d'être dans un rêve. Un rêve que je serai en train de dévorer de mes yeux brillants.

Et puis Riley arrive à son tour. Et moi je m'exclame:

"C'est génial !"

Elle doit me prendre pour une folle qui découvre le monde extérieur. Dans un sens ce n'est pas totalement faux. De toute manière depuis que je suis à Poudlard, je me suis un peu libérée. Oui, libre, c'est le mot. Finis les bonnes manières d'aristocrate, finis d'être la petite fille parfaite de papa et maman. Je me suis ouverte, agissement de manière décontractée. J'étais enfin moi-même, avec mes défauts et mes qualités, qui dans les deux cas, étaient niés par ma soit disant famille.
Alors maintenant que j'ai enfin accès à une des dernières choses qu'ils m'interdisaient... me voilà à agir comme une gamine. M'extasiant devant tout et n'importe quoi.

Et puis une vitrine colorée attire mon regard. Un écriteau rose avec écrit en vert "Honeydukes" dessus. Et je souris de plus belle.
Je veux y aller.
Alors j'attrape le bras de la pauvre Poufsoufle qui n'a rien demandé, et je l'entraîne avec moi.

"Je veux aller là-bas !"

Et me voilà élancée vers la boutique de de confiseries, suivie par Riley qui n'a, avouons-le, rien demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 21 Fév - 13:36

CETTE REPONSE A BUG


Dernière édition par Riley Romans le Mar 21 Fév - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 21 Fév - 15:08

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Alors comme ça Riley s'était déjà rendue plusieurs fois à Pré-Au-Lard ? Oui, au final ce n'était pas si surprenant. C'était le cas de la majorité des sorciers à Poudlard, après tout. A part moi. Elle doit sûrement trouver mon comportement étrange. Après tout c'est normal. J'ai 16 ans, je suis censée être en cinquième année d'étude à Poudlard, et me voilà à tournoyer au milieu d'une ruelle et à courir partout comme si j'avais 10 ans de moins. En tout cas, elle semble remarquer qu'il y a en effet une raison à mon comportement enfantin.

"Bon, d’accord, d’accord… On dirait vraiment que tu n’es jamais venue ici… C’est la première fois que tu te rends à Pré-Au-Lard ?"

Ah, dans le mille. En effet, c'est bien la première fois. Ca doit sembler assez étonnant vu que je suis à Poudlard depuis 5 ans. Encore plus surprenant, je suis censée être une sang-pur, et je ne suis jamais venue ici. Comme quoi. J'affiche un petit sourire avant d’acquiescer.

"Oui. Et toi ? Tu y vas tout les ans ? Ou peut-être que tu y es déjà allée quand tu étais plus jeune ?"

Je l’assomme de question sur elle, il faudrait peut-être que je me modère, un jour. Bah, il y a plus grave dans la vie. Et puis je préfère de loin parler d'elle que parler de moi. La preuve: une petite réponse sur moi, un simple "oui" presque effacé, et en contrepartie trois questions sur elle. Comme si j'avais besoin de noyer toutes informations personnelles et de changer habillement de sujet. Ce qui est un peu le cas, dans le fond. Je n'aime pas parler de moi. Et je n'ai pas non plus envie de parler de toutes ces années d'interdictions. Je n'ai même pas envie de penser à mes parents. Pas aujourd'hui. Aujourd'hui est un beau jour, alors profitons-en. Je ne veux pas que mes sombres pensées refassent surface et ternissent le décor.

On rentre dans la boutique, je lâche son bras pour observer les différentes allées et voir ce qu'elles proposaient. C'est fabuleux. Dans les étagères, des multitudes de bonbons colorés, des sucreries, des chocolats, des sucettes aux milles parfums, des nougats, des chewing-gum... et là au mur, des friandises plus...spécifiques. Des chocogrenouilles, des bulles baveuses, des suçacides... Il y a mille et un type de bonbons différents, de mille et une couleurs différentes. C'est magnifique.

"Dis moi, qu’est ce que tu aimes le plus ? Les choses sucrées ? Les surprises ? Le chocolat ? Le réglisse ? Ou les sucreries un peu atypiques ?"

La voix de Riley me sort de mes contemplations et je me retourne vers elle. J'ai envie de lui répondre bêtement "tout", mais je doute que ce soit une réponse convenable. Alors je réfléchis un instant... de quoi est-ce que j'ai envie ? Qu'est-ce que j'aime ?
Je ne sais pas. J'aime tout. J'ai envie de goûter à tout. Ca ne m'aide pas. Tant pis, allons-y au hasard, avec de la chance, je tomberai sur un truc sympa.

"Aucune idée. Pourquoi pas du chocolat ? Et j'aimerai bien essayé les sucreries un peu atypique !"

Quitte à découvrir de nouveaux horizons, autant y aller à fond. Même si les choses un peu étranges telle que les nids de cafards ne me donne pas spécialement envie, avouons-le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 21 Fév - 15:17

Jeu de hasard au dé

ft. Noah et Riley

SI le chiffre obtenu au lancé de dé est pair, ALORS le personnage mange un bonbon avec un goût “normal”.
SI le chiffre obtenu au lancé de dé est impair, ALORS le personnage mange un bonbon avec un mauvais goût.


Les deux possibilités doivent être inscrites avant le lancé de dé afin de ne pas influer sur les résultats par la suite.

Ici tout les choix de dragées surprises



Emerveille-toi du monde
Noah et Riley




"Oui. Et toi ? Tu y vas tout les ans ? Ou peut-être que tu y es déjà allée quand tu étais plus jeune ?"


Tu y étais allée plus jeune, mais plus grâce à Poudlard. Ton père ne t’avait jamais menée dans le monde magique, même s’il se doutait bien que ton frère et toi allez vous trouver des capacités magiques intéressantes. Il préférait attendre dans les bras de son amante et vous raconter ses histoires le première week-end du mois. Tess t’avait juste montré de quoi faire tes courses à l’époque, et t’a expliquée certaines choses concernant le sang, les maisons, la magie, mais non. C’est grâce à l’établissement que tu étais arrivée ici.

“Non, je suis bien venue ici grâce à Poudlard, maintenant j’y vais toute les années effectivement…”


Mais tu n’avais pas envie de faire de rapport avec ton sang, car tu ne voulais pas insister sur le fait que tu n’es pas issue d’une famille de sang-pur, mais une famille de sang mêlée, bien que ton père fut un exemple pour les chercheurs en herbologie. Tu savais que certains élèves pouvaient être récalcitrants et mauvais… Bien que tu te demandais pourquoi elle n’était jamais venue ici avant, si c’était une enfant de moldue, pourquoi n’aurait pu t-elle venir que maintenant ?...

Je l’avais coupée de ses pensées. Elle se retourne vers moi, et me regarde d’un air soucieux. Elle se met à réfléchir et finit par me répondre plutôt rapidement

"Aucune idée. Pourquoi pas du chocolat ? Et j'aimerai bien essayé les sucreries un peu atypique !"



Alors pour les chocolats, cela va être compliqué… Ici ils en ont de toutes les sortes, comme tu peux le voir sur l’étagère qui est là.


Tu lèves le bras pour montrer la grande étagère qui contient tous les coffrets et les boîtes de multiples chocolats qui te faisait craquer. Tu te souviens que ton père t’en ramenait lorsque tu étais enfant, et que ton frère et toi vous régaliez. Seulement, vous ne saviez pas d’où venaient tous ces chocolats. C’est peut-être pour cela que tu as un gros faible pour ceux-ci, mais si tu commences à en manger, tu ne t’arrêteras plus. Il vaut mieux faire attention à la deuxième requête de la demoiselle et ne pas trop t’attarder sur celle-ci.

“Attends moi, je reviens vite !”Annonças-tu, en faisant un petit clin d’oeil.


Tu t’approches d’un rayon, et prends en main un paquet de dragées surprises de Bertie Crochue. Tu passes rapidement en caisse et t’approche à nouveau de la demoiselle en ouvrant le paquet.

“Tiens, je te présente les dragées surprises de Bertie Crochue. C’est des sucreries avec un goùt aléatoire. Tu ne sais jamais ce que tu peux avoir lorsque tu vas en manger un ! Je trouve ça assez amusant pour mon cas.”




Puis tu pioches dans le paquet et tu prends un dragée sans regarder sa couleur,ni son odeur et tu le glisses entre tes lèvres pulpeuses en espérant avoir un peu de chance. Tu sens un goût chimique, assez désagréable, et tu grimaces. Ce n’est pas très bon, c’est du savon, tu as envie de tout recracher, mais ce n’est pas poli, alors tu continues de mâcher. LEs traits de ton visage sont déformés, et toi qui apprécie manger, tu es un peu déçue par ta première pioche. Au moment de prendre la parole tu ouvres la bouche et tente de parler, mais la première chose qui sort est une petite bulle qui s'envole devant ton visage gêné.

“Oh ! Pardon pour ça… Mais je suis tombée sur savon.”
Tu secoues la tête dégoutée et avale, puis tu lui tends le petit sachet pour qu’elle puisse à son tour jouer. “J’espère que tu auras plus de chance que moi.”

Résultats au dé:
 

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 21 Fév - 20:30

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Elle me montre du doigts la grande étagère où se trouvent tous les chocolats. Je m'attardent un peu dessus, regardant un peu ce que la boutique propose. Il faut dire qu'il y a l'embarras du choix. Si ça ne tenait qu'à moi, j’achèterai tout de quoi faire un stock pour plusieurs mois. Mais ça ne tient pas qu'à moi, alors j'abandonne vite cette douce idylle sucrée.

"Attends moi, je reviens vite !"

Riley te fait un clin d’œil avant de filer entre les rangées de la boutique. J'hausse les sourcils, me demandant bien ce qu'elle est en train de mijoter. Je l'observe. Elle s'approche d'un rayon et récupère une boite de bonbon qu'elle va tout de suite payer. Je la laisse faire, intriguée par cette manœuvre. Et puis elle revient, tenant fièrement la boite de bonbons entre ses mains. J'observe l'objet: c'est une petite boite blanche rayée de rouge, avec à l'intérieur des petits dragées multicolores.

"Tiens, je te présente les dragées surprises de Bertie Crochue. C’est des sucreries avec un goùt aléatoire. Tu ne sais jamais ce que tu peux avoir lorsque tu vas en manger un ! Je trouve ça assez amusant pour mon cas."

Ah oui, j'en avais entendue parler. Vaguement. Des camarades de cours ou de maison, je ne me souviens plus trop, s'en étaient plains une fois. Ils étaient tombés sur des goûts plutôt...étranges. En tout cas, je veux bien croire la Poufsouffle quand elle me dit que c'est amusant. Mais tout dépends sur quoi on tombe finalement. Pour être honnête, je ne sais pas si avoir un goût horrible dans la bouche me ferai beaucoup rire.
Et puis elle pioche dans le paquet sans regarder ce qu'elle prend, avant de l'avaler. Je la trouve bien audacieuse à se lancer comme ça, sans savoir sur quel goût elle va tomber. Après, c'est un peu le principe de ces bonbons. Et puis Riley fronce les sourcils et tire une tête un peu déçue. Visiblement, elle est tombée sur un bonbon qui n'a pas l'air d'avoir bon goût. Je la regarde amusée, surtout lorsqu'au moment d'ouvrir la bouche, une petite bulle s'envole. Je laisse échapper un petit rire.

"Oh ! Pardon pour ça… Mais je suis tombée sur savon."

Ah, pas de chance. Mais il faut avouer que c'était amusant. Ca me donne bien envie d'essayer !

"T'inquiète pas. A mon tour maintenant !"

Je pioche dans le paquet, attrapant un des dragée que je porte automatiquement à ma bouche. Je croque dedans, je mâche, un peu hésitante, par peur de tomber sur un goût désagréable. Et là je sens le goût un peu étrange qui se propage dans ma bouche. C'est...pas ce à quoi je m'attendais. On dirait un vieux goût d'aliment pour animaux, comme de la nourriture pour chien. Mais le pire, c'est que c'est pas si horrible que ça. Je veux dire, il y a pire.
Bon je ne vais pas avouer à Riley que je trouve que le bonbon goût nourriture pour chien n'est pas si dégoûtant parce que sinon, elle va vraiment me trouver bizarre.

"Mouais... j'ai pas fait mieux. Nourriture pour chien on dirait... Ca me donne pas très envie de retenter haha !"

En tout cas maintenant, j'ai juste envie de goûter un bon chocolat pour faire passer le goût.

"Si j'achète du chocolat ou du nougat pour faire passer ce goût atypique, t'es partante ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 21 Fév - 23:00

Emerveille-toi du monde
Noah et Riley





Elle rigole un peu, et annonce après t'avoir vu dans tout tes états, alors que toi, tu es rouge et gênée, mais son sourire finit aussi par te rendre le tiens  :

"T'inquiète pas. A mon tour maintenant !"


Elle y va à son tour, sans regarder. Finalement, les serdaigles ont peut-être un peu plus de courage que tu le pensais. Puis elle croque, mâche, mastique. Tu la vois un peu hésitante, et là le goût arrive enfin à ses pupilles. Elle distingue enfin un goût. Elle ne grimace pas trop, mais ne semble pas conquise, alors tu penches ta tête sur le côté. Et tu continues de la regarder... Attendant son verdict, tu es quelqu'un de patient et tu restes calme.

"Mouais... j'ai pas fait mieux. Nourriture pour chien on dirait... Ca me donne pas très envie de retenter haha !"


Erk, nourriture pour chien. Quelle horreur. Je me plains de mon petit savon, mais elle n'a même pas grimacer pour celui sur lequel elle est tombée... Je ne comprendrais jamais cette fille je crois. Elle est vraiment étrange. Des fois j'ai l'impression que c'est un être inexpressif, et des fois elle rayonne comme le soleil... C'est à n'y rien comprendre ! Pire que moi je vous dis.

"Si j'achète du chocolat ou du nougat pour faire passer ce goût atypique, t'es partante ?"


Oh non. Du chocolat... La dernière fois que tu as mangé du chocolat, tu en as été malade. Tu n'arrives plus à t'arrêter. Tu ne peux pas t'en empêcher. Mais tu ne peux pas lui refuser, tu es sûre qu'elle ne comprendrait pas , et tu n'as pas envie de lui avouer les quantités que tu es capable d'ingurgiter. Alors tu hésites un peu... Tu ne sais pas trop quoi dire ni faire, mais tu finis par accepter. Au fond, tu avais envie de tout ramener à Poudlard, mais tu n'avais ni les moyens, ni la capacité, le le droit de le faire. Et te connaissant, tu finirais morte par une intoxication alimentaire.

« D'accord... Viens avec moi ! »


Tu pris la première chose qui passait chez elle, ce fut donc son poignet, et tu la guidas jusqu'au rayon de la boutique concerné. Il y avait de nombreuses boîtes en ferrailles et en carton de toutes les couleurs. On pouvait distinguer de même sur les emballages, de nombreux parfums différents. Chocolat à l'orange, à la framboise, aux noisettes, au lait, blanc, noir, avec des biscuits... Tu salivais légèrement et montra les différents chocolats à la jeune fille, en tentant de résister à la tentation.

« Mes préférés se sont ceux avec du caramel et une fine tranche de biscuit dessous... Ils sont vraiment bon, et on ne sent pas trop l'amertume du chocolat. Je ne te conseille pas les chocolats à l'orange par contre. Puis, je pourrai aussi te proposer ceux au lait avec des noisettes entières... Je les adore ! Ha ! Et puis aussi te dis pas trop aux ambala...Oh, désolée je parle un peu trop peut-être... J'aime vraiment le chocolat. Désolée si je deviens un peu trop bavarde... Mais je ne sais pas vraiment ce que tu aimes en terme de chocolat, dis m'en plus ! »


Tu restes contre le rayon, et tu souris, tu aurais envie de cacher ton visage, mais la seule chose que tu as, c'est le sachet de dragée. Tu rougis, et viens te gratter d'une main l'arrière du crâne en la fuyant du regard.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mer 22 Fév - 13:05

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Elle attrape mon poignet avant de me guider vers un des rayons de la boutique. Visiblement je ne suis pas la seule à kidnapper les gens de la sorte pour les traîner là où j'en ai envie. On arrive devant un assemblage de chocolat avec de nombreux choix différents. J'observe un peu les boites de chocolats plutôt classiques: du genre au lait, à l'orange, framboise, noisette... Mais aussi des chocolats plus magiques: des chocoballes ou des chocogrenouilles...

"Mes préférés se sont ceux avec du caramel et une fine tranche de biscuit dessous... Ils sont vraiment bon, et on ne sent pas trop l'amertume du chocolat. Je ne te conseille pas les chocolats à l'orange par contre. Puis, je pourrai aussi te proposer ceux au lait avec des noisettes entières... Je les adore ! Ha ! Et puis aussi te fis pas trop aux ambala...Oh, désolée je parle un peu trop peut-être... J'aime vraiment le chocolat. Désolée si je deviens un peu trop bavarde... Mais je ne sais pas vraiment ce que tu aimes en terme de chocolat, dis m'en plus !"

Waoh. Si on m'avait dit que Riley était aussi bavarde, je ne l'aurai sûrement pas cru.  C'est vrai que jusque là, nos échanges ont été plutôt courts, efficaces, mais courts. Et puis je monopolisais beaucoup la conversation avec mes questions et ma découverte de Pré-Au-Lard. Mais visiblement, lorsqu'il s'agit de friandise, elle se laisser aller. Elle me dit qu'elle aime vraiment le chocolat, je laisse échapper un petit rire. Oui, ça se voit.
Pourtant elle semble aussi un peu gênée, comme si elle fuyait mon regard. Je ne comprends pas trop ce changement soudain de comportement. Peut-être qu'elle s'en veut simplement d'avoir trop parlé ? Ca me semble un peu étrange mais bon. Je met ça sur le dos d'une trop grande timidité. C'est ce qui me semble être le plus probable.

"Je ne sais pas ce que j'aime exactement."

C'est au moins la deuxième fois que je lui dit que je n'ai pas de réponse à ses questions. A croire qu'au final, je ne sais pas grand chose (comble pour une Serdaigle). En réalité, je n'ai jamais vraiment réfléchis à ce genre de question. On ne m'en a jamais donné l'occasion. Ma mère n'était pas friande de ce genre de sucreries, alors je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'en goûter beaucoup pour savoir ce que j'aimais le plus ou non. D'ailleurs si elle était là aujourd'hui, elle me disputerait sûrement et me ferait la morale, comme quoi une sorcière de mon rang devait faire attention à son alimentation. Elle dirait qu'une sorcière de mon rang devrait faire attention à son image et à ne pas courir partout. Elle dirait qu'une sorcière de mon rang n'avait pas à se ridiculiser comme je l'ai fait en arrivant au village.

Heureusement qu'elle n'est pas là, en tout cas. La journée n'aurait pas été aussi amusante. Quoique, j'aimerai bien qu'elle soit là. J'aimerai bien qu'elle me voit ne serait-ce qu'une seule fois. Qu'elle me voit faire tout le contraire de ce qu'elle attend de moi. Oui. J'aimerai bien. Juste pour le plaisir de la contredire.

"Je vais prendre des Chocogrenouilles pour commencer. J'aime bien l'idée des cartes à collectionner."

Mon attention s'est reporté sur le rayon de chocolat. J'aperçois aussi les fameux chocolat aux caramels et aux biscuits que la Poufsouffle préfère. Je décide de lui en prendre un paquet. Pour la remercier de m'avoir supporter durant tout ce temps !
Je file à la caisse sans rien dire, et une fois que c'est fait, je lui lance son paquet de chocolat et j'affiche un sourire.

"Tiens, cadeau."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mer 22 Fév - 19:15

Emerveille-toi du monde
Noah et Riley





"Je ne sais pas ce que j'aime exactement."

Je grimace et la regarde assez déçue. Ce n’est pas possible de ne pas savoir ce que l’on aime… On a toujours des goûts par rapport à nos autres expériences, aux autres aliments que l’on a déjà goûter. A moins qu’elle vienne d’un autre milieu, et qu’elle n’ait mangé que du blé, ce qui m’étonnerait fortement car à Poudlard, la cuisine est bien variée. Même entre camarade, elle n’a jamais mangé assez de chocolat pour le savoir ? Cette fille est incompréhensible.

Je ne  comprends pas pourquoi au final, j’ai l’impression qu’elle  fuit mes questions qu’elle ne veut pas s’ouvrir, ni parler vraiment d’elle. Au final, je reste sur cette idée qu’elle est plutôt renfermée, et c’est assez dommage… Je la trouve sympathique, et plutôt mignonne. Même moi qui suis un peu timide j’arrive petit à petit à m’ouvrir. Je comprends que les gens puissent avoir des secrets, cependant, je ne lui demande que ses goûts… C’est trop ?

"Je vais prendre des Chocogrenouilles pour commencer. J'aime bien l'idée des cartes à collectionner."

Elle finit tout de même par se decider. Tu ne fais pas trop attention aux paquets qu’elle achète alors en caisse. Et toi, tu attends, avec encore ton sachet de dragée. Et tu la vois rapidement revenir avec ses chocogrenouilles ainsi qu’une autre boîte dont le contenu t’es inconnu.

"Tiens, cadeau."

Elle te lance une boîte de  chocolat que tu reconnais bien et tente de l’attraper, mais tu n’es pas très douée. Pas adroite. Tu essaies, mais c’est comme au quidditch. C’est pas ton truc les activités sportives et tu rates la boîte et finit avec te cogner la tête avec avant de rattraper la petite boîte colorée. Heureusement que tu ne fais pas la même chose au quidditch…

“Aie !”

ça n’a pas fait vraiment mal, c’est juste que je ne suis pas très douée avec ce qu’on me lance. Elle n’aurait pas du m’offrir cela en plus. Je n’ai rien fais  de spécial enfin… C’est normal pour moi d’aider les gens et de les conseiller s’ils le souhaitent.

“Désolée… Je ne suis pas très adroite… Mais il ne fallait pas vraiment ! Tiens du coup ! Tu pourrais en goûter avec tes camarades.”


Tu lui tends alors le sachet de dragée car tu ne comptais pas le garder. Tu lui tends alors et souris alors pour lui rendre. Elle qui n’avait jamais tout goûté, elle pourra au moins un peu tester des goûts très originaux et partager avec ses camarades.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Jeu 23 Fév - 18:09

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Je lui ai lancé doucement la boite. J'avais pourtant fait attention, exprès, de ne pas la lancer comme un bourrin. Mais Riley, en tentant de l'attraper, s'est cognée contre le rebord d'une des étagères. Je la regarde un peu sceptique en essayant de comprendre comment elle a réussit son coup. Après un long calcul digne des plus grands génies de l'humanité et des sorciers (confondus), j'en arrive à la conclusion que c'est physiquement et mathématiquement...impossible.

"Aïe !"

Mais en tout cas, elle l'a fait. Elle est un peu maladroite, ça, je peux pas le nier. J'affiche un sourire rassurant et lui demande si elle va bien:

"Ca va ? Tu t'es pas fait trop mal ?"

Je vais finir par croire que ce n'est pas moi qui lui ai foncé dedans quand on s'est rencontré, mais elle ! Et je ne dis pas ça pour me décharger de la responsabilité de cet accident. Promis. Quoiqu'il en soit, elle s'excuse  avant de me tendre le sachet de dragées.

"Désolée… Je ne suis pas très adroite… Mais il ne fallait pas vraiment ! Tiens du coup ! Tu pourrais en goûter avec tes camarades."

Je lui prend en la remerciant. C'est gentil de sa part. D'ailleurs je me demande pourquoi elle s'excuse, ce n'est pas de sa faute si elle s'est cogné, non ?

"T'excuse pas. Et t'en fais pas pour le paquet de chocolat, c'est juste un cadeau, ça ne me dérange pas. Et merci pour la boite ! T'es sûr que tu ne veux pas la garder ?"

Elle l'a acheté pour moi après tout, je ne vais pas en plus le lui voler... Et puis son paquet de chocolat fait bien petit à côté de cette grosse boîte de bonbons surprises. Enfin, soit.
Je me dirige alors vers la sortie de la boutique, estimant y avoir passé assez de temps. Il me reste encore plein d'autre endroit à voir à Pré-Au-Lard, alors ne perdons pas de temps inutilement.
Une fois sortie, je me tourne vers Riley avant de demandé:

"Au fait, tu devais ou voulais allez quelque part en particulier ? Je ne veux pas te mobiliser ni t'ennuyer plus longtemps haha !"

C'est vrai que c'est moi qui l'ai embarqué dans cette boutique sans lui demander son avis. A vrai dire elle s'est retrouvée avec moi par mal chance, parce que c'était la seule personne à proximité à ce moment là. J'aurai très bien pu kidnapper un autre de mes camarades, voir même un passant inconnue au bataillon si je n'avais pas fait attention. Si ça se trouve, la Poufsouffle avait quelque chose à faire avec ses amis et je l'en ai empêché à cause de mon caprice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Ven 24 Fév - 17:28

Bug de réponse le retour


Dernière édition par Riley Romans le Mer 1 Mar - 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Dim 26 Fév - 19:41

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

"Non, j’en ai déjà mangé pleins avec mes camarades ! C’était plus pour toi que pour moi de toute façon, c’est aussi un cadeau."

Je la regarde pendant quelques instants. Est-ce qu'elle est sûr ? Visiblement oui. J'hausse les épaules. Soit. Si elle insiste je ne vais pas dire non. Ce n'est pas dans mon caractère de refuser à tout va quelque chose qu'on m'offre. C'est inutile et ça ne fait que faire perdre du temps et embarrasser les gens pour au final, toujours le même résultat. Je préfère remercier poliment la personne et accepter le présent. Et puis ce genre de petit geste ça fait toujours plaisir alors autant en profiter.

"Merci alors, c'est gentil."

Je range alors le paquet dans une de mes poches, au même emplacement que mes chocogrenouilles. Je vais avoir de quoi grignoter pendant un petit moment comme ça, et je ne vais pas m'en plaindre. J'espère seulement que j'aurai de la chance quand aux dragées surprise. Autant j'aime les sucreries, autant je préfères éviter les goûts un peu..."particuliers".

"En fait, j’avais mes camarades qui étaient là… Mais je ne sais pas où ils sont allés en fait. Du coup, je pense que je vais aller aux Trois Balais. Je ne sais pas si tu veux venir, et puis je ne sais même pas s’ils sont là ! Au pire, on pourrait peut-être boire une bièraubeurre si tu le souhaites. Et puis, on pourrait faire peut-être un peu plus connaissance."

Le mot "bièraubeurre" me fait tilter. Ce breuvage est la célèbre boisson du PUB aux Trois Balais dont absolument tout les sorciers parlent. Ce serait un blasphème, que dis-je, une hérésie de ne pas y faire un tour alors que je suis enfin à Pré-Au-Lard !
Alors après avoir pesé le pour et le contre pendant environ 0,3 secondes, je réponds positivement à la proposition de Riley.

"Avec plaisir."

La Poufsouffle s'avance vers le bâtiment et on y rentre toute les deux. Je découvre un endroit essentiellement fait de bois. Comme une auberge mais en un peu différent. Il y a des tables et des tabourets par-ci par là et je reconnais quelques élèves de l'écoles. C'est animé, les gens parlent, boivent et rient. L'ambiance chaleureuse me donne instantanément le sourire.
Je prends l'initiative d'aller m'installer à une table, non loin du bar. Je n'ai pas vérifié si Riley me suivait, encore une fois j'agis en solitaire, sur un coup de tête, sans trop me soucier du monde qui m'entoure. Mais bon ce n'est pas très grave. Elle ne risque pas de me perdre ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mer 1 Mar - 21:18

Emerveille-toi du monde
Noah numéro 2 et Riley


J’enlève mon écharpe et mon gros manteau. On peut voir mon col blanc qui encercle mon cou accompagné de ma cravate aux couleur des Poufsouffle, couleur abeille, jaune miel. Au fond c’est vrai que nous sommes un peu un grand groupes de petites abeilles qui travaillent dur. Nous ne sommes pas aussi méchants que les guêpes, si on ne nous embêtent pas, nous ne faisons rien de mal et continuons notre vie.

Noah me quitte pour aller s’installer, cette fois-ci elle ne m’embarque pas avec elle et agit toute seule. Je me mets donc à la suivre et m’installe en face d’elle et dépose mes affaires sur le siège à côté du miens. Les personnes rigolent tout autour de nous. L’ambiance est toujours aussi agréable. Un doux parfum est installé dans la pièce et me donne l’eau à la bouche. Je me mets à saliver. Je fais signe à un serveur et lui demandes alors deux pintes de bierraubeurre. Mon regard se pose alors sur Noah, et je mets à sourire.

“Alors, tu t’en sors comment en 5ième année ? Prête pour passer ta BUSE ?”

Moi, ma buse était correcte, il y a peu de notes que j’ai obtenu qui était négative. Je m’attendais quand même à avoir la notation Troll. Je ne suis pas très douée en histoire de la magie, et ne parlons pas de l’étude des runes. C’est une option qui me laisse de marbre. Heureusement, je n’ai plus à continuer cette matière sachant que j’ai échoué telle une larve qui tombe de la hauteur d’un arbre et s’enfonce sur une brindille à l’arrivée… C’est un peu gore ce que je dis. Mon Dieu, je n’ai pas encore bu et je pense déjà à ce genre de sottises.

“Une matière de prédilection ?”


Et puis on nous servit alors les deux boissons. La bierraubeurre… C’est une boisson si douce, on ne sent que peu l’alcool, cela peut être un peu fourbe d’ailleurs. Je crois que j’ai trop bu une seule fois, mais c’était par gourmandise, et j’ai fini par dire des choses totalement absurde. Ces choses que l’on regrette après. Ces choses que je n’ose pas dire par timidité. Ces qualités que je vois chez les autres qui peuvent m’attirer. Bref… Tout ça pour dire que j’adore ce petit goût de caramel avec le mélange de goût de beurre et de sucre roux. Je prends mon verre et commence à avaler le liquide avec sa mousse onctueuse qui vient entourée ma lèvre supérieure pour me dessiner une petite moustache que je viens immédiatement essuyer.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Jeu 9 Mar - 20:30

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller

Riley me rejoint vite à la table puis commande deux Bièraubeurres. On profite du temps d'attente pour discuter tranquillement, cette dernière me demandant un peu de parler de ma scolarité.

"Alors, tu t’en sors comment en 5ième année ? Prête pour passer ta BUSE ?"

J'hausse les épaules, histoire de changer un peu. Il est évident que je m'en sors cette année. Je n'ai pas vraiment de difficulté à suivre les cours, j'en ai même aucune. Et ce même si je n'ai pas des résultats exceptionnels. En fait je m'en fiche un peu, de mes notes. Si je voulais je pourrais très certainement réussir encore mieux mais je ne juge pas ça nécessaire. A quoi ça sert de se tuer à la tâche pour avoir des notes excellentes, alors qu'on peut avoir de bons résultats sans trop se fatiguer ? Je bosserai vraiment quand ça sera vraiment nécessaire. Pour l'instant, tout va bien.

"Oui je m'en sors. C'est pas si compliqué."

Et puis comment parler de la cinquième année sans parler des BUSE ? Cet examen qu'on passe à la fin de cette année, qui marque le premier diplôme que tout sorcier obtient durant sa scolarité. C'est vrai que plus le temps passe, plus je m'en approche. Pour être honnête je ne suis pas spécialement stressée face à cet examen. Je sais que je l'aurais.
La seule chose qui m'angoisse un peu ça serait les résultats. En soit, mes notes, je m'en moque. Acceptable, Effort Exceptionnel ou Optimal, ou même Piètre, Désolant ou Troll... Ca n'a pour moi, aucune importance. Malheureusement mes parents ne sont pas du même avis. Alors ce que je redoute le plus, ce n'est pas tant mes résultats, mais bien leur réaction. Vu que, comme d'habitude, quoique je fasse, ça ne leur suffira pas.

Pourtant je suis le genre d'élèves à n'avoir absolument aucune difficulté à comprendre un cours et à réussir à l'école. Je comprends vite, bien, et je n'ai jamais vraiment besoin de bosser. Si je voulais, si je m'y mettais vraiment, je pourrai certainement décrocher les meilleurs résultats de Poudlard. Mais ça ne m'intéresse pas. Moi tout ce que je veux c'est apprendre le plus de chose possible, les notes je m'en fiche. Si elles sont bonnes tant mieux, si elles ne le sont pas tant pis, tant que j'ai appris des nouvelles choses.
De toute manière, à quoi bon se fatiguer à travailler pour avoir d'excellentes notes, alors qu'on peut s'en sortir avec de bonnes notes sans faire beaucoup d'effort, voir aucun ? En plus ça laisse plus de temps pour s'occuper d'autres choses. J'avoue que parfois, je méprise un peu ses gens qui ne pense qu'à travailler et à leur résultats. Oubliant parfois des choses plus importantes, à mes yeux, comme prendre du temps pour soit, s'amuser, se libérer un peu.

"Pour les BUSE on verra. Prête je ne sais pas, on ne l'est jamais vraiment je pense.  Mais je ne me fais aucun soucis."

Je parle d'un ton calme, neutre. Et même si ces paroles peuvent avoir l'air d'être un peu hautaine, mon ton n'est absolument pas condescendant, au contraire.

"Une matière de prédilection ?"

J'hausse encore une fois les épaules. Je ne sais pas si j'ai une matière de prédilection ou pas. Riley va sûrement se dire que j'ai un sérieux problème et que je ne sais pas ce que j'aime ou ce que je veux, ce qui ne sera pas tout à fait faux.
Mais tout m'intéresse un minimum et en même temps... rien ne me passionne vraiment. Je veux dire chaque matière est intéressante en soit, mais il n'y a rien qui me fasse vraiment vibrer et que j'aime plus que tout.
Il y a bien l'Astronomie et les Défenses Contre les Forces du Mal que j'aime bien. Mais l'astronomie c'est juste parce que je trouve les étoiles jolies, et les DCFM c'est juste parce que je trouve ça sacrément impressionnant.

"J'en sais rien... Peut-être l'Astronomie, les Défenses contre les Forces du Mal ou les Sortilèges mais bon...C'est intéressant, voilà tout."

Des fois quand on m'entend parler, on doit vraiment avoir l'impression que je suis vide à l'intérieur.

"Et toi ? Comment ça se passe la 6ème année ? T'aime quoi comme matière ?"

Je lui renvois la question tranquillement, attendant notre commande, qui finit d'ailleurs par arriver. D'ailleurs je me demande bien si mes réponses lui conviennent, parce que quand on y regarde de plus près, je suis toujours très évasive.
Le serveur nous dépose nos choppes sur la table et je le remercie. Puis j'attrape mon verre, observant un peu le breuvage à l'intérieur, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Sam 11 Mar - 21:43

Riley Romans a écrit:
Emerveille-toi du monde
Noah numéro 2 et Riley

Je ne pense pas que les choses soient faciles pour tout le monde dans le sens où certaines personnes ont plus de difficultés à se mettre au travail, je ne pense pas que les choses ne soient pas si compliquées. Il y a toujours de bon et de mauvais élèves, je pense que c’est une de ses élèves qui possèdent des facilités. Le genre d’élève qui réussit tout, sans trop se fouler. Dans le fond, c’est quelque chose de bien pour elle, mais certaines personnes doivent l’envier…

Pour moi, je ne dirai pas que la cinquième année était compliquée, j’arrive facilement à m’intéresser aux matières, sauf certaines bien sur… On ne peut pas tout aimé, sauf en étant Poufsouffle bien sûr ! Non, je plaisante. Il y a forcément des matières qu’une personne peut aimer, et certaines autres où la motivation n’est pas présente. Il est vrai que pour certaines personnes, la plupart des matières sont concernées et cela reste assez dommage… Les BUSES étaient plutôt stressantes, j’ai mangé beaucoup de chocolats et j’ai passé beaucoup de temps pour vraiment avoir les matières que je voulais, même si de base j’ai plutôt des facilités sur celles-ci. Puis j’ai voulu compléter mes connaissances sur d’autres matières pour les valider, et faire en sorte d’avoir un panel large de matière l’année d’après !

La jeune fille n’a pas l’air d’être une mauvaise élève, comme c’est souvent le cas dans sa maison. Je me demande pourquoi j’ai demandé au final, étant presque sûre qu’elle aurait de bons résultats. Peut-être par politesse, peut-être pour ne pas laisser un silence gênant. Elle n’a pas l’air vraiment bavarde, et j’ai du mal à la suivre je crois. Je ne sais pas pourquoi. Ce n’est pas qu’elle ne m’est pas sympathique, cela reste un mystère pour moi.

Elle n’a pas cité les matières où j’ai eu les meilleurs résultats, mais on ne peut pas dire que j’ai obtenu de mauvais résultats pour celles-ci. Ce n’était cependant pas les plus optimales. Étrangement, j’ai eu la même notation pour ces trois là : Effort exceptionnel. Je n’ai pas vraiment à me plaindre. C’est vrai qu’elles peuvent se montrer intéressante, mais je préfère largement d’autres matières.

Ma sixième année ? Dans le fond… En ce moment, psychologiquement, je ne me sens pas forcément bien, et cela me pousse à stresser pour les examens alors que je ne devrais pas. Le climat familial n’aide pas lorsque je reçois les rares lettres de mères, et que Reese me met la pression pour répondre à ses questions concernant son courrier. Je m’en veux de ne pas lui dire, mais parfois j’ai l’impression qu’il agit  comme un enfant, et moi, trop sensible, je m’emballe et finit par rentrer pour ne pas me mettre en colère. Je ne veux pas me mettre en colère, je ne veux pas de conflit entre lui, et moi. C’est le seul être avec qui j’ai encore un lien fort, avec qui j’ai de la complicité. Alors je culpabilise, des fois j’essaie de me mettre au travail, de m’enfermer dans une bulle pour taire mes pensées, mais j’ai du mal, la tête préoccupée par ses mots.

Elle nous menace de nous virer, pourtant, elle ne peut pas se passer de nous. Elle a peur parce que je lui ressemble de plus en plus. Elle a peur que je la blesse et trompe en quelque sorte ma mère. Cependant, je ne comprends pas forcément comment est ce possible… Au fond, j’aime beaucoup mère, même si elle est extrêmement possessive, au point d’en être malade. Je m’enferme un peu parfois dans la lecture, j’essaie de taire mes pensées, mais je n’arrive pas vraiment à crever l'abcès. J’ai l’impression d’être protectrice avec mon frère, et c’est peut-être pour ça qu’il a du mal à mûrir. Seulement, j’ai peur de ne pas être à la hauteur, je doute de moi même, alors qu’il est là. Il est plus courageux que moi. Sinon mes résultats sont corrects, mais mon état mental me pousse peu à peu à réduire mes efforts dans certaines matières.

“Disons que la sixième année n’est pas vraiment plus dure de la cinquième année dans le sens où c’est la continuité de l’année précédente. Je n’ai pas énormément de difficultés vu que j’ai gardé les matières que j’ai validé de l’année dernière. De ce fait… Je crois que mes résultats sont corrects. Je ne m’inquiète pas !”

Des fois, j’aimerai parler de mon ressenti, de mes problèmes et arrêter de porter un masque. Quelque chose m’en empêche. Il est certain que je ne connais pas assez cette jeune fille pour pouvoir lui en parler, mais un jour il faudrait vraiment que j’arrive à me confier, alors que nouer des liens n’est pas forcément une difficulté…

“Sinon, pour poursuivre j’apprécie particulièrement les cours d’herbologie et de potions. J’apprécie beaucoup également la métamorphose et les soins au créatures magiques. Cependant, les deux premières matières sont celles dans lesquelles j’aimerai pouvoir travailler plus tard.”

Je pose mes yeux sur sa mine curieuse, et me met à sourire. Elle doit se demander quel goût à ce fameux breuvage. Pourtant, il est connu et on en distribu à Poudlard lors de bals ou de grands évènements… Je récupère encore une gorgée de ma bierraubeurre chaude et repose le verre devant moi, en attendant qu’elle me dise son point de vue sur cette fameuse boisson.

“Allez, n’hésite pas ! Elle ne pas te manger, et le goût est plutôt agréable en bouche ! C’est sucré, et ce n’est pas aussi farceur que les dragees surprises. Ne t’en fais pas !”

J’essaie de la détendre un peu, ne la trouvant pas bavarde, comme si son excitation s’était éteinte en entrant ici. Cependant, je remarque que je suis tout autant curieuse et hésitante devant un choix à faire. J’ai toujours peur que les choses tournent au vinaigre, j’ai toujours peur que les choses se passent mal, j’ai toujours peur alors j’imagine toutes les situations possibles avant de finalement ne rien faire… Elle ne doit pas être aussi extrême que moi..

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Sam 18 Mar - 14:59

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller


"Disons que la sixième année n’est pas vraiment plus dure de la cinquième année dans le sens où c’est la continuité de l’année précédente. Je n’ai pas énormément de difficultés vu que j’ai gardé les matières que j’ai validé de l’année dernière. De ce fait… Je crois que mes résultats sont corrects. Je ne m’inquiète pas !"

C'est vrai qu'après la cinquième année on a la possibilité de choisir les matières qu'on veut continuer. C'est plutôt cool comme principe. Cela permet de se spécialiser dans ce qu'on aime ou que l'on souhaite faire. Je me demande ce que je choisirait. A vrai dire je n'ai aucune idée de ce que je compte faire plus tard. Ce qui complique un peu les choses.
En tout cas ça n'a pas l'air d'être le cas de Riley.

"Sinon, pour poursuivre j’apprécie particulièrement les cours d’herbologie et de potions. J’apprécie beaucoup également la métamorphose et les soins au créatures magiques. Cependant, les deux premières matières sont celles dans lesquelles j’aimerai pouvoir travailler plus tard."

Je trouve ça bien d'avoir déjà une petite idée de ce qu'on veut faire, de savoir où on va, dans quelle direction avancer. La Poufsouffle me cite quelques matières qu'elle apprécie, dont deux dans lesquelles elle aimerait s'orienter. Même si ce ne sont pas mes matières préférées -quoique, la métamorphose c'est pas si mal-, je trouve ça intéressant de vouloir se lancer là dedans. D'ailleurs je crois que je l'envie un peu de savoir déjà quoi faire.

"Je vois. Ce ne sont pas mes matières de prédilections, mais si ça te plait et si c'est ce que tu veux faire, c'est super. J'espère que tu réussiras à travailler là dedans."

Je suis sincère. Tout le monde devrait avoir la chance de pouvoir faire ce qu'il veut, sans se soucier du regard des autres, tant que ça lui plait et que ça lui convient. Et ce ans être influencer par la société, les stéréotypes, la famille... M'enfin.

"En tout cas je t'avoue que je t'envie un peu."

Je laisse la ma phrase en suspens. A vrai dire, c'était plus pour moi, sans vraiment me rende compte de l'avoir dit à voix haute. Mon attention se porte sur mon verre de Bièraubeurre, dont Riley m'assure que je peux  goûter sans risque. Je veux bien la croire, l'odeur du breuvage est plutôt alléchante et ne me semble pas louche du tout, contrairement aux dragées de tout à l'heure !
Je porte alors ma choppe à mes lèvres, buvant tranquillement la bière. C'est sucré, et étonnamment doux. Sûrement à cause du beurre (ça me semble être l'explication la plus logique). Un sourire rayonnant s'affiche sur mon visage.

"Et bah ! C'est super bon !"

C'est décidement une bonne journée. Je ne regrette pas d'être venue à Près-Au-Lard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Lun 27 Mar - 21:54

Emerveille-toi du monde
Noah numéro 2 et Riley

“Merci ! J’espère que tu trouveras ta voie, j’imagine que cela ne doit pas être facile de se decider… Mais je te rassure, j’ai aussi beaucoup de mal à faire des choix. J’ai mis une heure à choisir mon animal de compagnie à la boutique...”

Je suis d’accord sur le fait que je suis une personne normalement aussi indécise qu’elle. Mais j’ai pris mes habitudes après toutes ces années ici. J’ai pris plus d’une heure à choisir mon animal de compagnie. J’ai du acheté toutes les boîtes de chocolat possible afin de découvrir laquelle me plairait le plus.  J’ai énormément eu du mal à trouver quelle couleur je mettrai sur mes cheveux. Et finalement j’ai trouvé. Je pense juste qu’il y a des choses qui paraissent évidentes et d’autres non. Tout dépend de la personne. Dans le fond, Noah et moi avons ce point commun, mais sûrement pas pour les mêmes choses. Seulement des fois, la peur me prend, et impossible de choisir. Je pense, j’imagine toutes les situations, et je reste bloquée sur la peur de prendre un risque. C’est pathétique.

“Oh ! Je comprends, mais tu as le temps encore ! Toutes les portes sont ouvertes devant toi ! Tu n’as plus qu’à ouvrir celles qui te plaisent le plus sachant que certains métiers sont tout de même liés !”


J’observe ma voisine de table avec les yeux ronds, curieuse comme un chat je la guette approcher son museau de son verre encore rempli. Elle l’attrape et commence à s'abreuver de ce merveilleux liquide sucré. Je me sens comme excitée de l’intérieur et me retient de sourire comme une gamine. J’ai tendance à m’enjouer un peu pour tout et n’importe quoi des fois. Je suis un peu une enfant. Puis en quart de tour, je peux changer d’humeur. Je suis comme la lune aux multiples facettes. Ou comme un chat qui vous attaque subitement alors qu’il ronronne, alors que vous que le caressiez tranquillement. Sauf que je ne suis pas du genre à me mettre en colère… C’est un mauvais exemple ! Mais l’important, c’est de voir le changement de comportement !
[/color]
Et puis je la vois sourire, alors je fini par faire de même. J’aime voir les gens sourire. C’est agréable de voir le bonheur ou le plaisir s’afficher sur les visages d’autrui.

“Je te l’avais dis ! Puis si c’était si mauvais, tu crois que tout le monde n’hésiterait pas à venir en boire dès que possible !”

Je me remets à boire un coup à mon tour. Il est vrai que beaucoup de personnes apprécie le goût de cette boisson. Parfois Poudlard est livré pour les grands événements comme les bals, mais aussi les fêtes célébrant les victoires des maisons. C’est toujours agréable, cependant certaines personnes ne tiennent pas vraiment le peu d’alcool que les bières contiennent.

“D’ailleurs, tu as une moustache de mousse…”

Je souris bien évidemment. C’est quelque chose que je trouve mignon. Et le pire c’est que ça m’arrive régulièrement. Je ne peux rien y faire. Si j’ai l’occasion, j’aimerai faire découvrir de nouvelles choses à Noah. Elle a l’air de ne peu sortir de chez elle et de Poudlard. Peut-être étudie t-elle beaucoup ? Peut-être est elle casanière ? Pourtant elle a beaucoup apprécié son arrivée à Pré Au Lard. Je ne comprends pas, elle devrait plus sortir... Mais un jour je mènerai l'enquête. Ma curiosité est insatiable. Détective Riley sur les traces du mystère de Saphir. Je trouve que ça sonne bien comme nom de livre, pas vous ?



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Dim 2 Avr - 15:16

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller


L'indécision, l'incapacité à faire des choix, la difficulté à se décider...Visiblement, c'est aussi le cas de Riley. Comme moi. Pourtant j'ai l'impression que c'est différent. Elle, elle a juste du mal à faire des choix. Des choix pourtant simples, où du moins qui n'ont pas tellement d'importances ou d'impact conséquent dans sa vie. Je veux dire... choisir un animal de compagnie, des aliments, ou bien encore ses vêtements le matin... c'est pas ce que j'appel des choix difficiles. Je trouve ça au contraire futile et sans importance, ou du moins il y a plus important dans la vie. Riley à l'air d'être ce type de personne, à ne jamais trop savoir et à s'inquiéter pour énormément de chose. Voir trop de chose. Est-ce parce qu'elle manque de confiance en elle ? Peut-être.

"D’ailleurs, tu as une moustache de mousse…"

Je relève la tête un peu surprise. Ah, oui, c'est vrai. J'attrape la serviette avant de m'essuyer.

"Ah oui, pardon. Et c'est sûr que ça ne pouvait qu'être bon."

Je me remet à l'observer. Il faudrait que j'arrête d'ailleurs.J'ai la mauvaise manie d'essayer d'observer et de comprendre tout le monde. Et puis mon empathie naturelle fait que j'y arrive plutôt bien.
A ce que j'ai vus, c'est une personne enjouée. Elle à l'air toujours de bonne humeur, et quelque peut insouciante. La première fois que je l'ai rencontré, c'était pareil.
Je sens qu'elle aussi elle m'observe. Est-ce qu'elle essaye de lire en moi comme j'essaye de lire en elle ? Amusant.

En tout cas c'est bizarre, quand je la vois j'ai l'impression qu'elle est comme moi. Elle me ressemble sur de nombreux aspects: l'indécision, la bonne humeur, l'insouciance... pourtant... à chaque fois ça me semble tellement différent.
Alors Riley, dis-moi. Dis-moi pourquoi t'es comme ça ? Joyeuse, enjouée, quitte à être parfois un peu ridicule. Est-ce que t'es comme ça parce que tu caches quelque chose de plus profond, d'enfoui au fond de toi ? Quelque chose que t'aime pas ? Un mal-être, peut-être ? Oui, dis-moi...qui es-tu ?

Je plisse les yeux. J'hésite. J'hésite à lui poser quelques questions. J'hésite à lui faire remarquer qu'elle m'observe comme si elle cherchait quelque chose. J'hésite parce que ça ne se fait pas forcément. Et que j'avais promis d'essayer d'arrêter de toujours fourrer mon nez dans les affaires des autres. J'avais promis de me contenter de ce qu'ils me donnaient, comme impression, sans chercher à aller plus loin.
Mais c'est plus fort que moi. J'ai toujours envie de savoir qui j'ai en face de moi.

"Qu'est-ce qu'il y a ? Tu m'observes depuis tout à l'heure. Il y a quelque chose que tu te demandes ou que tu ne comprends pas ?"

Un sourire malicieux se dessine sur mon visage. J'ai l'impression de commencer une partie d'échec. Un jeu où le premier qui arrive à cerner son adversaire gagne la partie.
Et à ça je gagne souvent.
Peut-être parce que je suis la seule à jouer, d'ailleurs.

"Et toi, comment tu fais pour être toujours d'aussi bonne humeur ?"

Hé, dis-moi Riley, est-ce que t'es comme moi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 4 Avr - 19:44

Riley Romans a écrit:
Emerveille-toi du monde
Noah numéro 2 et Riley

Je sens ses yeux posés sur moi. Et je n’arrive pas à cesser de la regarder. Je ne comprends pas ce qu’elle se met soudain à faire. Alors je ne la lâche pas des yeux. Elle est jolie Noah. Elle a de beaux traits, un visage doux, dans ses yeux, des petits éclats. Je ne m’en étais pas vraiment rendue compte jusqu’à ce que son regard croise le miens. Cependant, je sens quelque chose d’étrange. Ce n’est pas qu’un simple regard, c’est de l’observation. Je la vois plisser les yeux, et la gêne me prend subitement. Ce n’est pas que je n’aime pas que l’on me regarde, mais d’habitude, ce n’est pas aussi insistant. Elle insiste, et j’entre dans l’incompréhension que j’avais au début.

"Qu'est-ce qu'il y a ? Tu m'observes depuis tout à l'heure. Il y a quelque chose que tu te demandes ou que tu ne comprends pas ?"

Je fais les gros yeux. Pourquoi me demande t-elle ça subitement ? Je ne comprends pas à quoi elle joue. Si c’est un jeu ou non. Je ne comprends pas, pourquoi elle vient me titiller comme ça. Un sourire vient déguiser son visage farceur, je ne l’avais jamais vu ainsi. Elle m’intrigue de plus en plus, et en même temps, j’ai comme une crainte d’être à découvert face à cette jeune fille que je connais à peine. Je sens bien qu’elle cherche quelque chose. Je ne sais pas comment je dois réagir… Dois-je me mettre sur la défensive ? Dois-je lui répondre sincèrement ? J’hésite. J’ai peur. Je ne sais pas si je peux expliquer les choses aussi facilement, et puis je risque de dire une bêtise. Autant contourner la vérité, si je parle je vais bégayer. Si mon frère me verrait, il se moquerait de moi et m'enfoncerait connaissant mon caractère pour me voir gênée et passer à toute les teintes de rouges sur mon visage.

Et puis elle enchaîne sur le fait que je suis toujours de bonne humeur. Je recule légèrement mon visage, mal à l’aise. Je ne veux pas montrer mes problèmes, ni mes côtés sombres. Je ne veux pas qu’on sache qu’au fond, je suis quelqu’un de fragile, alors je préfère constamment sourire, quitte à passer presque pour une simplette. Et puis, elle ne m’a jamais vraiment connue dans mes moments durs, cela se voit un peu plus lorsque je ne me sens pas bien, étant donné que je suis plutôt expressive. Elle ne m’a vue que deux fois, elle réagit vite. C’est une serdaigle, il sont tout de même doué pour la réflexion et les cours en général, peut-être est-elle juste en train de m’analyser. Je secoue ma tête et tente de lui parler, en regarder son joli minoi.

“Euh… Et bien. Tu es jolie. Et puis tu me regardes aussi...”

J’ai toujours peur des conséquences, alors je m’imagine souvent toutes les possibilités, mais je n’ai pas le temps de rétorquer quoi que ce soit. C’est une discussion, et si je mets trop de temps à répondre, cela serait suspect… Je dois enchaîner, et tenter de fuir, je ne la connais pas assez pour pouvoir lui répondre franchement. Si seulement j’avais quelqu’un qui m’écoutait sans me juger, mais ce n’est pas possible.

“Oh, c’est juste que tu ne m’as pas vu dans un moment de détresse ! Je ne suis pas heureuse constamment tout de même… Ca serait vraiment très étrange ! Et puis... On pourrait en dire tout autant de toi...”

Je me défends de la meilleure manière que je peux et essaie de retourner les choses de son côté. Je renvoie la balle. Je préfère fuir, et ne pas avouer les choses telles qu'elles sont. Mes yeux se tournent sur le côté et je change d’expression faciale pour afficher une mine assez neutre. Mon sourire s’est envolé sans que je le choisisse. Je laisse quelques secondes s’écouler, avant de la regarder de nouveau, mon visage ayant changer d’air. Elle est venue toucher mes cordes sensibles, et je ne contrôle pas mes réactions et ma sensibilité. Mon visage étant plus expressif que moi. Je prends ma bièraubeurre et la finit rapidement d’une traite, sans la lâcher des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle • Cinquième année
avatar
Messages : 51
Age : 18
Serdaigle • Cinquième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Dim 9 Avr - 23:52

Émerveille-toi du monde
Riley Romans & Noah Miller


A l'écoute de ma question, elle fait les gros yeux. Visiblement elle ne s'y attendait pas. Ce qui est compréhensible. Un petit silence s'installe. J'en profite pour observer pleinement ses réactions ? Temps d'hésitation? Moment de panique ? Elle n'a pas l'air très à l'aise, comme si elle hésitait face au comportement à adopter, comme si elle doutait.
Et puis finalement secoue la tête, bégayant légèrement.

"Euh… Et bien. Tu es jolie."

J'affiche un air étonnée, complètement surprise. Wow. Je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de réponse. J'aurai pu imaginer n'importe quoi d'autre, n'importe quel motif, mais sûrement pas celui là. Je fronce mes sourcils. Elle doit dire ça parce qu'elle ne sait pas quoi répondre d'autre, et donc dire la première chose qui lui passe par la tête, ce qui n'est pas étonnant. Mais je n'avais pas prévu que ce serait ça, qui lui passerait par la tête..

"Et puis tu me regardes aussi..."

Ma surprise ne dure qu'une fraction de seconde. La suite de sa phrase me ramène à la réalité et je reprend mon air mystérieux, malicieux.
Oui, c'est vrai, Riley à raison. Moi aussi je la regarde. Mais on si on commence à jouer à celle qui regardait l'autre en premier, on risque de ne jamais finir. Alors je préfère faire comme si je n'avais rien entendu.

"Et bien...merci pour le compliment."

Pour le coup je ne sais pas quoi dire d'autre, et je pense qu'il n'y a rien à rajouter. Si je reviens sur cette phrase lâchée un peu par hasard, je risque sûrement de gênée la jeune fille encore plus. Et elle l'est déjà suffisamment comme ça. Pas besoin d'en rajouter. J'ai l'impression qu'elle fuit, qu'elle essaye de se démener pour sortir d'une situation gênante. Un peu comme prise au piège.

"Oh, c’est juste que tu ne m’as pas vu dans un moment de détresse ! Je ne suis pas heureuse constamment tout de même… Ca serait vraiment très étrange ! Et puis... On pourrait en dire tout autant de toi..."

J'affiche un sourire. On dirait qu'elle me renvoie la balle, comme si elle me disait "Et toi alors ? Tu as beau dire ça, c'est tout autant ton cas !". Ca aussi c'est vrai, sauf qu'il y a une différence entre elle et moi. Moi je ne vais pas essayer de fuir la question.

Je laisse échapper un éclat de rire. Cristallin. Innocent.

"C'est vrai ! Personne ne peut être heureux tout le temps, je suis bien la première à le reconnaître. Chacun à sa part d'ombre au fond de soi. Chacun à ses problèmes. Mais bon, c'est comme ça, qu'est-ce qu'on y peut ? Tout ce qu'on peut faire c'est l'accepter et essayer de faire changer les choses."

Je ne sais pas ce que je cherche à faire en lui posant toutes ces questions. Je ne sais pas ce que je cherche à lui montrer. Peut-être que je me retrouve en elle, qu'elle me fait penser à la personne que j'étais avant. Celle qui n'avait pas trop confiance en elle, qui avait peur, qui imaginait le pire, qui se cachait derrière un masque, derrière un sourire.
Peut-être que j'ai envie qu'elle arrête, qu'elle se trouve, qu'elle soit vraiment qui elle est.

"Enfin bref. Je ne te connais pas encore c'est vrai, et je ne suis probablement la dernière personne à être bien placée pour te dire tout ça mais..."

J'attrape mon verre et je continue de boire ma bièraubeurre, avant de reposer la choppe sur la table.
Bon sang, mais qu'est-ce qui me prend à lui sortir une tirade pareil ? Si ça se trouve je me fourvoie complètement à son sujet (disons que je suis sûre à 90% de mon analyse). Et puis même, qui suis-je pour lui faire la morale ? De quel droit est-ce que je m'autorise à vouloir lui donner de l'espoir alors qu'elle n'a rien demandé. Juste parce que j'avais envie de l'analyser. Par simple envie et caprice.

Arrête Noah. Tais-toi. Ca te regarde pas tout ça.
Et maintenant que tu es allée trop loin, c'est toi qui a envie de fuir. Belle image, beau modèle. Applique tes conseils à toi même avant de les sortir à une fille que tu connais à peine.
Je sors quelques pièces de ma poche avant de les poser sur la table. Je me lève.

"J'sais pas de quoi t'as peur. Mais ai confiance en toi."

Et puis je m'en vais, quittant la taverne, laissant la Poufsouffle en plan. La saluant simplement de la main, de dos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: Émerveille-toi du monde - Ft. Riley   Mar 11 Avr - 1:11

[quote="Riley Romans"][quote="Riley Romans"]
Emerveille-toi du monde
Noah numéro 2 et Riley


"Et bien...merci pour le compliment."


Elle me remercie, mais je voyais bien de toute façon qu’elle n’était pas satisfaite de ma réponse. Qui le serait ? Il est vrai que je le pense vraiment. Je regarde beaucoup les autres personnes, je trouve beaucoup de belles personnes sur mon chemin, que ce soient des filles ou des garçons, ce qui est assez étrange à mon goût. Après je ne m'étais pas posée de question jusqu’à présent sur la beauté des uns ou des autres. Je remarque que certaines personnes ont cette chose qui fait qu’il y a un petit quelque chose. C’est incompréhensible. Au fond, ce n’est pas une question de beauté, c’est vrai. C’est plus que ça, mais j’ai du mal à mettre un mot dessus. Peut-être que le jour où j’arriverai à être vraiment très proche d’une personne je pourrai enfin placer un mot dessus.

Elle me sourit, un sourire que je ne comprends pas. Je lui ai renvoyé la balle, elle sourit à son tour, pour se cacher peut-être aussi. Je ne sais pas si c’était malaisant, effrayant, ou si je devais aussi sourire à mon tour et lui rendre. Contrairement à moi, elle n’a pas fuit, elle rigole sur un ton que je trouve assez enfantin, alors qu’elle a plus de courage que moi. Mais je ne suis pas des personnes courageuses, je suis des personnes un peu lâche, un peu peureuse, qui n’ose pas risquer quelque chose pour le perdre, autant garder toutes les chances pour soi, même si les résultats ne sont pas maximals.

"C'est vrai ! Personne ne peut être heureux tout le temps, je suis bien la première à le reconnaître. Chacun à sa part d'ombre au fond de soi. Chacun à ses problèmes. Mais bon, c'est comme ça, qu'est-ce qu'on y peut ? Tout ce qu'on peut faire c'est l'accepter et essayer de faire changer les choses."


Elle affirme simplement mes propos, et confirme le fait qu’elle est finalement comme moi. Sauf si on exclue mon manque de confiance en moi et le fait que je reste introvertie. Je ne dirai pas que je suis timide, juste réservée sur ce point. Je pourrai dire les choses, mais il faut que j’apprenne à faire confiance pas à pas. Ce n’est pas évident dans un établissement ou une partie importante des élèves vous jugent sur votre maison, sur votre couleur de cheveux, sur votre région de naissance, voir sur votre sang. Certains individus sont des manipulateurs, et il est difficile de leur faire confiance dans le sens où ils peuvent utiliser des informations pour vous enfoncer. Dans le fond, j’étais d’accord avec elle, mais des fois, il est dur seul de faire avancer les choses, et quand on a mon état d’âme, on préfère tout porter sur ses épaules afin que les autres ne souffrent pas.

"Enfin bref. Je ne te connais pas encore c'est vrai, et je ne suis probablement la dernière personne à être bien placée pour te dire tout ça mais..."

Alors pourquoi elle se le permet ? Des fois je ne comprends pas les gens. Je sais qu’elle essaye de m’aider, mais elle a l’air dans mon cas. Du moins, on se ressemble un peu. Je ne lui en veux pas, j’aime aussi aider mon prochain. Je suis quelqu’un de trop bon, trop généreux, et je peux donner trop de moi à quelqu’un qui ne le mériterait pas. Je ne sais pas vraiment quoi dire au fond, je la laisse parler jusqu’à ce qu’elle me dise ce qu’elle pense, je ne dois pas juger. Elle essaie de m’aider, enfin je crois… C’est gentil. Je ne sais pas pourquoi elle fait preuve de bonté. je passe une main autour d’une de mes mèches de cheveux, un peu nerveuse, comme pour me rassurer. Je l’entortille le long de mon doigt. Elle enfile sa bièraubeurre rapidement. Elle ne me regarde plus vraiment cette fois, et ajoute alors pour conclure notre échange.  :

"J'sais pas de quoi t'as peur. Mais ai confiance en toi."

Moi, je reste clouée sur ma chaise, et la voit partir sans pouvoir bouger. Une certaine force me retient alors qu’au fond, j’ai envie de la suivre, la rattraper, et la plaquer contre le mur et cracher le venin qui m’assère dans mes veines depuis la mort de mon père. Je tire sur ma mèche de cheveux incapable de me lever. Je me sens coupable et me mord la lèvre, le regard un peu triste et vide. Je regrette, je m’en mords les doigts, et plisse les yeux. J’aimerai tellement prendre les choses en main, comme elle le dit. Mais je ne sais pas comment vaincre ma peur du regard des autres, et gagner la confiance des autres, du moins, de bonnes personnes. Elle me salue, et c’est elle qui finir par fuir, comme une lâche, sans que j’ai le courage de courir la chercher. Au fond, elle a du se sentir plus gênée que moi..


Je sens un contact qui me sort de mes pensées et je retrouve certaines personnes à l’écharpe jaune et noire qui viennent tout autour de moi. Je souris, je rigole. On me demande qui étais-ce.
Je ne sais pas comment qualifier Noah, alors je réponds simplement.

“Oh ! Noah ? C’est une… Amie.”


Puis, le sujet change vite. Je me remets à faire comme si rien ne s’était passé, alors qu’au fond, Noah a touché un point sensible, j’ai comme un point de côté. Je me sens à la fois vide et rempli de mauvais faits. Noah est jolie, mais elle est si imprévisible… Au fond, j’aime ça, et en même temps, non. J’aime sa curiosité, elle fait front à la mienne. Cependant, j’ai peur qu’elle creuse trop loin, et finisse par me blesser, me juger, alors que j’aimerai vraiment arriver à dire les choses. J’espère. J’espère que cet incident ne changera rien à cette relation naissante, j’espère que cette relation arrivera à faire naître quelque chose de fort, car c’est la première personne à me cerner de la sorte. Moi, je crois que je n’ai pas envie que de ma vie elle sorte. Pour la première fois, on s'intéresse vraiment à moi, et pas uniquement parce que j'ai les cheveux roses, ou parce que je suis la fille d'un tel...



FIN DU RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Émerveille-toi du monde - Ft. Riley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OLYMPIE ET LA STATUE DE ZEUS (- 436) MERVEILLE DU MONDE ANTIQUE
» LE TEMPLE D'ARTEMIS À ÉPHÈSE (vers -555) Merveille du Monde Antique
» LE PHARE D'ALEXANDRIE (VERS -299), 7è MERVEILLE DU MONDE ANTIQUE
» LES JARDINS SUSPENDUS DE BABYLONE (vers -580?) Merveille du Monde Antique
» LE MAUSOLÉE D'HALICARNASSE (-350) 5è MERVEILLE DU MONDE ANTIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas, Poudlard 1850 :: Ailleurs :: Pré-Au-Lard-
Sauter vers: