PROFIL- MP PROFIL- MP PROFIL- MP •• Il semblerait qu'une chèvre ou bien un bouc, personne ne sait vraiment de quoi il s'agit, se balade dans les couloirs du château. Parfois même, des élèves affirment entendre le rire mesquin de cette maudite bestiole sans jamais pouvoir mettre la main dessus. Le directeur affirme pourtant qu'aucune chèvre ou bouc ne se balade dans les couloirs. Affaire à suivre.

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MISFORTUNE { PV Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gryffondor • Septième année
avatar
Messages : 29
Gryffondor • Septième année
MessageSujet: MISFORTUNE { PV Riley   Jeu 23 Fév - 12:26

misfortune


quand la chance te nargue


Encore une fois, qu'avais-tu fais pour finir là, à déplacer ces piles de vieux livres d'un point A à un point B sans même savoir ce que tu faisais véritablement. On t'avais interdit de faire usage de la magie. Sûrement pour ne pas rendre cette corvée trop simple -ou pour protéger le château d'une quelconque catastrophe-. Et tu avais l'impression que cela n'en finirait pas alors lorsque tu daignais te plaindre, l'on te disais de faire plus attention la prochaine fois, d'arrêter de faire des bêtises, de grandir un peu. Mais toi, tu te trouvais déjà bien assez grand comme ça...1m80 était amplement suffisant. -on ne parlait pas de grandir dans ce sens, mais toi, t'en savais rien-. Parfois tu savais pourquoi tu étais mis en retenue mais la plus part du temps,tu te retrouvais à affirmer que tu n'y pouvais rien. Que, cet incident était un pur hasard et que tu avais pourtant tout suivi à la lettre -sûrement en sautant quelques lignes de cette dite lettre-. Mais voila, tu étais là, à enchaîner les aller et retours entre le rez-de-chaussée et la bibliothèque avec les bras chargés de livres. Le tout à pied bien évidemment et sans utiliser un quelconque raccourcis.

Mais là, tu en avais marre de faire des aller et retours idiots. Tu voyais cette pile de livres qui était la dernière. Tu pouvais la porter dans son intégralité, tu le savais. Tu étais confiant. -Sûrement trop- Alors tu empoignes le tout de la pile. Tu souffles un bon coup, tout va bien. Tout le monde a prit une distance de sécurité, attendant la catastrophe arriver. Mais rien. Étonnamment rien. Alors tu te mets à marcher vers l'escalier sans rien y voir car les livres te bouchaient la vue. Mais tu connaissais désormais le chemin par coeur, n'est-ce pas ? Tellement par coeur qu'au beau milieu du tout premier escalier que tu te devais de gravir ta cheville avait décidé de ne pas continuer le tout. Crac. Te voila à perdre l'équilibre, tenter de le retrouver en vain. Tu bascules derrière en lâchant un hurlement ridicule avant de finalement dégringoler les escaliers dans le sens inverse. Oh ça n'aurait pas été si grave que ça. Si tu n'avais pas fini ta course rapide sur une jeune fille qui était pile au mauvais endroit et au mauvais moment. « AH ! Merde ! Jsuis désolé ! J'sais pas ce qu'il s'est passé mais..je..heu enfin..voilà quoi. T'as  mal ? Et tu réflechis quelques instants dans ta panique. Bien sûr qu'elle avait mal, voilà que tu lui étais tombé du ciel. Mais toi, tu avais posé la question bêtement. -Tu es un idiot après tout, ce n'est pas un secret-. « Enfin ...t'dois avoir tellement mal en fait.» Surtout que tu n'avais pas bougé d'un poil. T'étais toujours là à lui écraser les jambes à la pauvre jeune femme que tu n'as même pas pris le temps d'observer l'apparence de la jeune femme.-As-tu seulement remarquer que c'était une fille au moins ?- Et puis finalement, tu t'en rends compte, que tu n'es pas seulement sur le sol mais bien sur elle. Alors tu te décales en express mais ta main se pose sur un des livres étalés par terre et voila que tu fais encore une galipette. -Crétin-. Et toi, tu rigoles bêtement à la scène, tu n'as même pas l'air gêné alors que tu sais bien que tu as l'air idiot, là, étalé par terre à t'en remettre une couche à chaque seconde qui s'écoule. « Nan jte jure que jsuis grave désolé, j'ai pas fais exprès. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: MISFORTUNE { PV Riley   Jeu 23 Fév - 21:06



Emerveille-toi du monde
Noah numéro 1 et Riley


a lumière traversait les vitraux de la pièce silencieuse. Dans ses mains fines et délicates, il y avait un livre. Ce livre n’était qu’un récit d’aventure d’un couple de sorciers qui était parti à l’étranger afin de faire de nouvelles découvertes concernant d’autres peuples de sorciers ainsi que de nouvelles créatures animales et végétales. De son regard acajou, elle parcourait les lettres, les mots, les lignes, les pages, les paragraphes, et les chapitres. Parfois, un petit sourire venait se dessiner sur le recoins de ses lèvres pulpeuses et tendres pour afficher un air d’amusement face aux croquis des créatures et espèces végétales tout aussi amusantes et incroyables. Cependant, les pages passaient, passaient, et petit à petit le nombre de pages à lire s’amoindrissaient. La jeune fille aux cheveux barbe à papa referma le livre, alors que le temps passait, et décida d’aller remettre l’ouvrage qu’elle avait emprunté durant l’après-midi à la bibliothèque de l’établissement.

Riley s’avança alors pour prendre les escaliers. Cela faisait bien longtemps qu’elle était là, à lire, cependant cela avait fini par lui donner un début de migraine. Elle prit donc les escaliers, mais ne faisait pas vraiment attention à ce qui l’entourait à son habitude. La jeune fille n’est pas très attentive, un peu tête en l’air, et un peu abasourdie par son début de mal de tête.

La tête dans les nuages, pas à pas, elle descendait sans faire attention à l’être à la crinière de feu qui avait une pile un peu trop importante de livres dans les mains. Un cri féminin surgit, et mademoiselle se réveille enfin en voyant la pile de gros manuscrits lui tomber dessus, ainsi que le poids d’un autre individu qui lui écrase les jambes. La poufsouffle se met à pousser un gémissement de mécontentement et suffoque sous le poids de l’individu qui semblait être un jeune homme, malgré la virilité de son cri.

« AH ! Merde ! Jsuis désolé ! J'sais pas ce qu'il s'est passé mais..je..heu enfin..voilà quoi. T'as  mal ?

Le son parvenait à elle, mais sa voix, elle ne pouvait sortir de sa bouche qui était plus en train d’essayer de réspirer tantôt que de lui répondre. Ce qui était d’autant plus gênant, c’est que le maladroit, lui ne bougeait pas. La chute avait bien été douloureuse, mais pour l’instant, Riley ne savait pas si elle avait quelque chose de cassé ou non. Tout ce qu’elle voulait, c’était d’essayer de se redresser.

Enfin ...t'dois avoir tellement mal en fait.»

Un petit ricanement arrive à ses oreilles, et le poids se réduit d’un coup. Le jeune garçon s’est enfin retiré. Riley retirer alors tous les livres qui étaient sur elle et la gênait.

« Nan jte jure que j’suis grave désolé, j'ai pas fais exprès. »

Riley regarde le maladroit, il est grand, longiligne. Il possède une coiffure vraiment extravagante de par sa forme, tandis que la tienne l’est par sa couleur. Elle sourit et vient glisser une main contre l’arrière de son crâne pour regarder si elle n’a pas de bosse.

“C’est pas grâve ! Je n’ai rien de cassé je crois. J’ai un peu mal à certains endroits, mais cela devrait aller !”


La poufsouffle ne lui en veut pas, elle n’est pas très adroite non plus. Il lui arrive souvent d’oublier ses affaires, de les faire tomber, de les perdre, de les confondre avec celles des autres. Alors s’énerver pour cela, non. Et puis, il n’a pas l’air vraiment méchant, juste un peu inconscient au premier abord. L’important c’est qu’il reconnaisse ses torts et s'excuser.

“Et toi, tu vas bien ? Rien de cassé ? J’espère que tu ne t’ai pas trop fait mal non plus !”

La demoiselle s’approche du rouquin pour voir si tout va bien, et se met à sourire de manière amicale. Il a un style un peu atypique, et au fond, elle apprécie. Il est assez intrigant physiquement.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor • Septième année
avatar
Messages : 29
Gryffondor • Septième année
MessageSujet: Re: MISFORTUNE { PV Riley   Mar 28 Fév - 21:34

misfortune


quand la chance te nargue


Rien de cassé, elle te rassure avec ces quelques mots. Tu es soulagé, tu soupires pour en témoigner. Pourtant, tu savais que ça n’aurait pas été dramatique, juste un tour à l’infirmerie et elle aurait été remise sur pieds. Mais ça, même après tout ce temps passé au contact de la magie, même après tout ce temps à connaître ces remèdes miracles par coeur, tu n’avais pas encore ce fameux réflexe de penser directement à la magie. Tu pensais toujours en premier lieu à des moyens de guérison “moldu” comme le disent si bien les gens. -Tu es long à la détente, terriblement long, Noah.-

Et puis elle s’inquiète pour toi, savoir si toi, de ton côté, tout va bien aussi. Il fallait dire que tu venais de dévaler les escaliers avec une violence assez certaine. Mais il en fallait plus que ça pour venir à bout de ton squelette endurcit par ta vie de petit garçon de la campagne jouant au Quidditch.

« T’en fais pas pour moi, j’suis solide comme d’la pierre ! »

Ses paroles sont douces, agréables, bien tournées. Pas comme les tiennes qui semblent sortis tout droit de la bouche d’un enfant ne connaissant pas la bienséance. -N’est-ce pa le cas, en un sens ? - Et puis soudainement tu remarques enfin d’avantage la jeune femme. Tu l’observes attentivement, si attentivement que tu en as la bouche entre ouverte et ton unique oeil se met à pétiller comme il sait si bien le faire. Tu trépignes à moitié sur place, les fesses toujours vissées sur le sol on sent bien que quelque chose est en train de se passer dans ta tête. -Tu ferais presque peur à voir-. « Woaaah tes cheveux ! Ils sont...roses ?! »


Et tu t’approches d’elle en un bond, tu bouges ta tête dans tous les sens, tes doigts abîmés effleurent tout juste ses cheveux alors que tu te rends compte que tu es peut-être un peu trop brusque sur le coup. -Elle n’est pas ta soeur, après tout.-  « C’est naturel ? » Evidemment que non, ce n’est pas naturel -Crétin-. Mais l’espace d’un instant tu as oublié que tout n’était pas naturel même quand on parlait de magie. -Tu oublies toujours tout, de toute façon-. Alors tu trépignes encore et encore, toujours plus en recherchant un petit détail supplémentaire à te mettre sous la dent. Et tu ne trouves rien de plus, rien de plus que ses cheveux ce qui était en soit déjà bien suffisant pour toi, ta curiosité et ton amour de la magie qui ne sont plus à prouver. « Enfin...jveux dire, t’as fais comment ? C’est super beau ! »

Et tu te sens alors obligé de renchérir encore plus derrière, tu n’arrives pas à t’arrêter. Tu es un véritable moulin à paroles increvable, qui ne s’arrête pas, jamais. « Pas que je veuilles avoir du rose dans les cheveux hein..mais ça m’intrigue, les couleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: MISFORTUNE { PV Riley   Mer 1 Mar - 22:09



MISFORTUNE
Noah numéro 1 et Riley


Elle sourit et se met à rire. Cependant, au fond, elle se disait bien qu’un jeune homme ne pouvait pas toujours être robuste qu’il le pense. Beaucoup d’hommes pensent être les plus forts, les meilleurs dans leurs domaines. Ils pensent que rien ne leur arrivera. Ils pensent que tout est beau, que tout est sous contrôle. Mais dans le cas de son père ce n’était pas. D’après ce que Tess lui avait dit, le saule en un seul coup lui a donné un mauvais coup, là où il ne fallait pas. C’est le coup de trop. Le coup qui lui fit perdre son dernier éclat de vie. Les autres ont couru afin de le secourir, mais il était trop tard. Le coup avait été si violent dans le crâne qu’il ne put résister.  Cela lui rappelle aussi son petit frère qui fait le fier à chaque fois. Il fait le vaillant et courageux garçon, mais quand il fait un duel contre sa sœur il finit sur les fesses et n’accepte pas sa faiblesse. Riley se demande pourquoi les hommes s’entêtent à être toujours les plus forts ? Pourquoi cette fierté qui les rend à la fois attachants, et aussi si agaçants à tout risquer pour être le meilleur.

Le rouquin fixe la demoiselle, elle ne réagit pas, elle le regarde aussi. Cela dure un certains temps, comme s’il avait un moment d’absence, comme si son esprit s’était évanouie, comme s’il avait vu un mort ou quelque chose d’étonnant. Sa bouche reste pendante, c’est gênant. Elle ne comprend pas d’où vient cette gestuelle originale, ce vocabulaire, gros comme des pieds de troll. Mais le garçon ne lâche pas, il tient, son seul œil reste comme figé vers un détail au dessus de ta vue. Riley pose son regard vers le plafond, mais elle ne voit rien d’interpellant. Elle se met alors à plisser les yeux. Peut-être voit-il des choses étranges… Vénus son chat fixe aussi le vide parfois. Pourquoi n’y aurait il pas des créatures invisibles que les chats et les gens borgnes pourraient voir ? Elle finit par hocher la tête, s’avouant un petit sourire qu’elle essaie de cacher sur son visage qu'elle va beaucoup trop loin.

Il remarque ses cheveux roses. C’est une chose atypique, même si dans le monde des sorciers cela arrive de croiser un peu toutes les colorations capillaires. La rose avait choisi de se démarquer, cela l’avait titillé depuis le moment où elle a découvert cette potion pouvant changer la coloration. Elle permet de changer votre coloration de cheveux en fonction de ce que vous mettez dedans. La poufsouffle avait mis une petite fleur rose dans le but d’avoir la même couleur que celle-ci.

“Et bien oui !”

Il est vraiment très actif alors qu’elle n’ose pas bouger, gardant son calme. Il ressemble un peu à son frère on dirait. Il a eu la même réaction lorsqu’elle a décidé de ne plus avoir les cheveux dorés. Les doigts maladroits du garçons vinrent comme caresser le cuir chevelu de la plus jeune qui n’a même pas eu le temps de réagir. Il avait l’air comme fasciné, totalement intrigué. Riley cependant ne réagit pas, elle se laisse faire, de plus il se retire très rapidement, sentant peut-être que cela ne se fait pas. Pourtant la fille n’est pas gênée, au contraire, elle se trouve être plutôt tactile. Elle apprécie le contact, la chaleur humaine.

Riley se met à rire suite à toutes ses interrogations. Dans le fond, il était aussi extravertie et aussi curieux que son petit frère qui faisait sans cesse des commentaires sur tout et n’importe quoi.

“Non ce n’est pas naturel… Cependant cela aurait été vraiment génial !”
Elle répond tout de même à sa question bête, elle pense qu’aucune question n’est bête. “Pour avoir ce résultat j’ai pris une potion spéciale, de base elle n’a aucune couleur quand elle est prête. Le dernier ingrédient que tu glisses dedans changera alors la couleur de tes cheveux en la couleur de cet ingrédient. Par exemple… Si j’avais mis une plume de Jobarbille, j’aurai eu les cheveux bleus ! J’imagine bien que tu ne veux pas des cheveux roses… Et puis tu as une très belle couleur de cheveux ! On dirait que tu as un feu sur le crâne, ne change rien !”

Riley aime beaucoup les couleurs de cheveux flamboyante et chaudes, comme le rouge, le rose, le orange. Elle trouve cela agréable à voir, même si certaines couleurs froides sont aussi intéressantes. De ce fait, elle a abandonnée le blond qu’elle trouvait un peu fade, il peu triste. La couleur de la paille n’était pas ce qu’elle voulait avoir sur la tête.

“Si tu veux un jour je te montrerai la potion ! Peut-être que tu la déjà vue sur le manuel, qui je trouve n’est pas très clair !”

La jeune fille aime bien parler de ce genre de chose, car cela lui fait plaisir que quelqu’un fasse attention à ce détail, mais aussi qu’elle intrigue quelqu’un, peu importe le détail. Elle se sent un peu intrigante , un peu atypique, un peu spéciale à sa manière pour quelqu’un. Et c’est ainsi qu’elle oublie totalement la situation, la tête en l’air encore entourée de livres divers qui sont invisibles à ses yeux le temps de cette conversation.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor • Septième année
avatar
Messages : 29
Gryffondor • Septième année
MessageSujet: Re: MISFORTUNE { PV Riley   Mar 28 Mar - 11:35

misfortune


quand la chance te nargue


Elle te répond poliement, n'est même pas destabilisée par cet amas de question, ne lâche même pas un soupir à ton égard pour te faire comprendre que tu étais chiant. Non, rien, elle est là, toute naturelle à te répondre calmement. Et tu l'écoutes te raconter l'histoire de l'obtention de ses cheveux, tu es suspendu à ses lèvres comme un gamin qui découvre encore une facette de la magie. Sûrement l'as-tu déjà découverte, cette potion mais tu l'avais déjà sortie de ton esprit. Les choses ne restent pas bien longtemps en place dans ta tête quand il n'y a pas le mot "Quidditch" dedans.  Tu étais soudainement pensif. Tentant désespéremment de te remémorrer l'aspect d'un jobarbille...ce qui n'était pas chose aisée pourtant, tu étais sûr de le connaître. Tu hausses les épaules soudainement, dans le vide, sans raison apparente particulière, abandonnant toute réflexion quelconque : tu demanderai à Olympe plus tard. Et voila qu'elle complimente la tienne que l'on avait regardé pendant si longtemps de travers par chez toi. Il fallait le dire, les rouquins, ce n'était pas encore vraiment ça. « Ah...heu...Olympe a la même. On nous dit toujours que ça correspond bien à notre attitude ! » Tu élargis encore ton sourire, sautillant à moitié sur place en pensant à ta petite soeur sans même réaliser qu'elle ne devait sûrement pas connaître cette fameuse "Olympe".

Et voilà qu'elle te propose de découvrir cette potion. Pas même deux secondes se sont écoulées et voilà que tu ne tiens encore une fois plus en place. « Oh oui alors ! Ca serait génial de la voir ! Je comprends pas grand choses à ce qu'il y a d'écrit dans le manuel alors généralement...je verse les ingrédients sans vraiment comprendre ce qu'il faut faire. Alors souvent, c'est une catastrophe. » Tu aurais pu ajouter une rectification, la catastrophe ne survenait pas "souvent", elle était constante. Alors si certains de tes camarades trouvaient le moyen d'en rire, ça n'était pas le cas de tout le monde et tu en désespérais plus d'un. Si bien qu'il n'était pas rare que tes bînomes t'interdisent de toucher au chaudron, quitte à te voir bouder bêtement dans un coin avant de te voir revenir à la charge pour les assaillir de questions sur ce qu'ils étaient en train de faire et pourquoi. -Toujours énervant, peu importe la situation, on te résumait à ça, généralement.-

Et puis tu la fixes de longues secondes, tu penches ta tête en observant de ton unique oeil d'émeraude sa chevelure d'un rose merveilleux. Tu réfléchis, tu tentes de trouver ce qu'elle à bien pu mettre dans sa potion. Et sans t'en rendre compte, tu réfléchis à voix haute. Lui balançant alors d'un coup une liste d'ingrédients, sortie de nulle part, sans aucune explication. « Crin de licorne ? » Non, non, ça ne devait pas être ça. « Poil de gobe...Non non, ça, définitivement non.» Un semblant de lucidité semblait te traverser parfois l'esprit, tu enchaînais les propositions d'ingrédient avant de te rendre compte que celles-ci étaient complètement stupide. Depuis quand un poil de gobelin était-il rose ? Heureusement pour elle, la bave de troll n'était pas de la partie. « AAAAAAH ! J'arrive pas à trouver !! » Et tu t'énerves, tout seul, comme ça avec ton faux air contrarié qui ne dure que quelques secondes avant que tu reviennes à la charge vers elle, des étoiles dans l'oeil avec un air semblable à celui d'un petit chiot suppliant pour une friandise. « Dis, dis ! Tu as mis quoi dedans, pour cette couleur ? J'aimerai bien faire la blague à mes soeurs. Pas sur moi hein...sur elles.» Énième précision et tu dévoilais un pseudo plan déjà voué à l'échec car jamais de la vie tu ne saurais reproduire cette potion, même avec Riley à tes côtés pour t'en dévoiler tous les secrets. Jamais. Les potions et toi, ça fait deux. Si ce n'est plus.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : Chat blanc Angora aux yeux vairons
Messages : 59
Poufsouffle • Sixième année
MessageSujet: Re: MISFORTUNE { PV Riley   Mar 4 Avr - 19:14



MISFORTUNE
Noah numéro 1 et Riley

Il parle d’une certaine Olympe, comme si Riley la connaissait. Elle n’a aucune idée de qui c’est. Sûrement quelqu’un qui est proche de lui. Peut-être qu’elle l’a déjà vu, mais elle ne se souvient que des visages, physionomiste. Il est donc difficile pour elle de se dire qui est cette fameuse olympe avec qui il se compare. Peut-être étudie t-elle même à Poudlard. Peut-être est ce sa petite copine, ce qui expliquerait ce sourire s’installant sur son visage et son manque de tenu. Riley aimerait savoir, peut-être le saura t-elle un jour qui sait ? Est-ce dérangeant s’il avait quelqu’un ? Non, elle ne le connaît pas assez pour pouvoir le désirer, même si quelque chose l’amuse dans ce comportement qui ressemble proprement à son petit frère. Ses mimiques d’enfant hyperactif lui remémorent le petit blond de la famille.

Contrairement à lui, Riley est plutôt douée en alchimie, surtout quand il s’agit des mélanges liées aux plantes et aux créatures magiques, ce  qui regroupe un grand nombre d’éléments. Son père n’était pas vraiment douée dans cette matière, seulement sur les sujets liées à la flore magique. Riley avait trouvé que cette matière pouvait être intéressante, et qu’il fallait certainement s’y intéresser vu ses autres intérêts. Elle sourit devant la remarque du garçon, même s’il n’était pas très douée avec les cours, ce n’était pas grave. Il était sûrement un peu maladroit, il faut juste éviter les mauvais mélange, ou le surveiller comme un enfant afin qu’il ne fasse pas tout déraper. Riley a appris à être patiente avec son petit frère et peut très bien s’adapter aux autres s’il le faut même si elle a des limites. De plus, c’est bien une qualité liée à la maison Poufsouffle.

“La potion ce n’est pas compliqué… Il faut surtout faire bien attention aux étapes et gestes marqués sur le manuel, mais si tu ne comprends pas trop le manuel, ça peut devenir compliqué effectivement. Au pire des cas, je t’expliquerai comment ça marche ce n’est pas grave !”

Il la regarde, et commence à penser à haute voix, sans que Riley sache de quoi il parle. Il sort certains types d’ingrédients au hasard. Peut-être réfléchi-il a une autre recette ? Peut-être songe il a autre chose liés aux potions ? Les ingrédients ne ressemblent pas à ceux utilisés pour la potion de changement de couleur de cheveux. Et puis il finit par un peu s’énerver et crier… Riley sursaute, comme un peu effrayée, elle ne s’attendait pas à ce qu’il fasse ça, et se penche légèrement vers l’arrière de par sa surprise, alors qu’il se met à crier comme un lion se mettrait à rugir. Il a l’air un peu embêté, mais cette émotion sur son visage semble évoluer très rapidement. Il s’approche encore d’elle un peu plus, tout curieux, lui demandant ce qu’elle a mit dans sa potion pour avoir ce résultat. C’est pour faire une blague. Riley aime faire des blagues à son petit frère et inversement. Alors elle ne se gêne pas pour lui donner le nom de la fameuse fleur qui a donné ce résultat.

“Oh ! J’ai juste mis une fleur rose… Je ne sais pas si le nom de la fleur est important après. Ce n’est qu’une simple fleur de la teinte de rose que je souhaitais… C’est mignon que tu veuilles embêter tes soeurs ! Si tu veux je pourrai te montrer les farces que j’ai faites à mon petit frères si on a l’occasion et si ça te dit !”

Riley fait des propositions, totalement enchantée par l’intérêt que lui porte ce garçon. Au fond, elle aime bien qu’on se préoccupe d’elle. C’est sûrement quelque chose de normal. Mais il est vrai que depuis sa mère a changé, elle a un tout autre regard, et Riley doit simplement se contenter du regard triste de son frère.

Riley se met à observer autour d’elle, après de longue minute à gêner, elle avait totalement oublié la présence des autres personnes et se met à sourire bêtement face aux autres étudiants qui voulaient monter aux étages supérieurs.

“Oh ! Je suis navrée ! Excusez moi ! Je ne vous avais pas vu…”

La jeune fille se redresse brusquement, alors qu’elle était encore assise pour se mettre debout face à son aîné. Elle tend ses mains fines et délicates, comme pour lui faire signe de les prendre pour l’aider à se lever. Cela faisait déjà un moment qu’ils étaient en plein milieu de l’allée, comme deux carrosses accidentées sur un chemin étroit et rocheux.

“Tu viens ? On récupère les livres et on va plus loin, on ne gênera plus ! Et puis je pense que je vais t’aider, tu étais vraiment chargé…”

La rose se penche et attrape les mains du jeune homme avant de les saisir en souriant, en toute amicalité. Elle essaie de le tirer vers elle, vers le haut, en essayant de faire attention à ce qu'il ne lui tombe pas dessus. Comparé à elle, il était bien plus costaud, alors que son corps à elle était plus fin, plus doux, plus fragile...

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MISFORTUNE { PV Riley   

Revenir en haut Aller en bas
 
MISFORTUNE { PV Riley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finale: Jemma Massey vs Cassia Riley
» Riley à l'ECW
» Riley Calleigh Meyers [ terminé ]
» Riley Logan Evans
» Halvard & Riley ◊ Our love is a lie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas, Poudlard 1850 :: Poudlard :: Rez-de-chaussée-
Sauter vers: