PROFIL- MP PROFIL- MP PROFIL- MP •• Il semblerait qu'une chèvre ou bien un bouc, personne ne sait vraiment de quoi il s'agit, se balade dans les couloirs du château. Parfois même, des élèves affirment entendre le rire mesquin de cette maudite bestiole sans jamais pouvoir mettre la main dessus. Le directeur affirme pourtant qu'aucune chèvre ou bouc ne se balade dans les couloirs. Affaire à suivre.

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hear me roar — morgan farrell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gryffondor • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : arthur, son chat roux
Messages : 77
Age : 21
Gryffondor • Sixième année
MessageSujet: hear me roar — morgan farrell   Mar 7 Fév - 1:26


Lignée •
né-moldu
Famille •
ses parents, ses frères et ses soeurs habitent toujours à londres. jusqu'à présent, il est le seul sorcier de la famille
particularité •
aucune
Animal de compagnie •
arthur, un chat roux au caractère... difficile
Année d'étude •
sixième année
Lieu de naissance •
ville de windsor, comté de berkshire en angleterre
Maison   •
gryffondor
Date de naissance & âge  •
13 avril — 16 ans
Baguette •
bois de charme, coeur constitué d'un ventricule de dragon, mesurant 28,5 centimètres et dotée d'une certaine rigidité
Patronus •
une lionne
Epouvantard •
l'un des contre-maîtres de l'usine où il travaillait
Amortentia •
l'odeur du feu de foyer, des tartes de sa mère et le vernis utilisé pour les balais volant
Morgan FARRELL

Physique ϟ
À 173 centimètres pour soixante-six kilogrammes, Morgan n'est ni très grand, ni très imposant. Son seul réconfort, c'est de se dire qu'il n'a pas fini de grandir. • Il ne faut pas le sous-estimer malgré cela, sous les amples robes de sorciers, se cachent une musculature sèche qu'il a forgé aux entraînements de Quidditch. • Sa tignasse de jais est épaisse, étonnamment douce mais propice aux noeuds. La pointe de ses cheveux atteint ses épaules et une frange désordonnée a tendance à bloquer son champ de vision, à son plus grand agacement. • Ses yeux sont légèrement en amandes, ses iris quant à eux sont bruns foncés, presque noirs. • Des cicatrices serpentent sur ses bras, passant des marques de brûlures aux coupures — toute de tailles variées. Elles sont le résultat de ses années passées à travailler en usine. • Il porte rarement autre chose que l'uniforme de l'école puisqu'il ne possède que très peu de vêtements qui ne sont pas déjà usés jusqu'à la corde.

Caractère ϟ
Morgan marche droit, la tête haute et n'hésite pas à clamer haut et fort ses idéaux. Parce qu'il est fatigué. Fatigué d'être pris de haut parce qu'il est né-moldu, parce qu'il appartient à la classe ouvrière, parce qu'il n'a, au final, que sa détermination pour lui. Il envie les gens plus aisés, de ne pas avoir à se soucier des choses les plus importantes de la vie. Où va-t-il dormir ce soir ? Y a-t-il un repas sur la table ? Il n'a plus à y penser aujourd'hui, étudier à Poudlard à ses avantages, il se sent redevable aussi, d'être logé et nourri.

Morgan a appris très vite qu'il n'était pas seul et qu'il pouvait compter sur ses proches. Dans sa famille, tout le monde se soutient et personne n'est laissé derrière. (Ohana means family, and family means no one gets left behind or forgotten, je fais de belles références) Du coup, il a transporté ce mode de pensées ici. Ses amis ont son appui inconditionnel et il n'hésitera pas une seconde à les aider. Il est l'un des premiers à voler au secours des premières années — après tout, lui aussi a eu besoin d'aide quand il est arrivé, pour les aider à s'y retrouver. Peu importe leur maison. S'il y a bien une chose qui lui passe par-dessus la tête, c'est les rivalités entre les maisons.

Morgan bosse comme un dingue pour prouver que malgré tout, il vaut quelque chose. Qu'il n'est pas un déchet et qu'aucun enfant né de parents non sorciers ne devrait être considéré comme tel. Parce que travailler à la sueur de son front, il sait ce que c'est. Douze heures à répéter la même tâche dans des conditions déplorables, presque inhumaines, il sait ce que c'est. Bouquiner, plancher sur des devoirs, répondre à des questions d'examen, ce n'est pas difficile pour lui. De toute façon, il adore apprendre et ça a toujours été le cas. Seulement, à une époque, les moyens du bord étaient très limités et il n'a appris qu'à lire et écrire que très tard.

Morgan tolère beaucoup de choses, à un certain degré. Il est prompt à s'emporter et il en est parfaitement conscient. Mais rien ne l'horripile plus que ses valeurs bafouées par des sangs-purs qui n'y connaissent rien, avec leur cuillère en argent dans la bouche. La recette secrète et pas si secrète pour le faire sortir de ses gongs sans effort, c'est insulter son statut de sang. Instantanément, il voit rouge, usant davantage de ses poings que des mots, il cogne plutôt que d'injurier. Ça résulte bien souvent en retenue, mais il est habitué et ses professeurs aussi — à leur plus grand regret.

Morgan prend le Quidditch à coeur. C'est bien l'invention sorcière qui l'emballe le plus et il peut en parler pendant des heures, avec des étoiles plein les yeux. Quand il a intégré l'équipe en troisième année il en trépignait de joie et c'était son unique sujet de conversation pendant les semaines qui ont suivi. Parce que voilà, quand il y a quelque chose qui le passionne, impossible de le faire taire.


Histoire ϟ
Morgan a eu une petite enfance paisible, passée à Windsor dans le comté de Berkshire en Angleterre. Aîné de cinq enfants, il a toujours pris soin d'eux pour épauler ses parents, il aidait à tenir leur boutique quand ils étaient débordés. Seulement, au fil des ans, la petite ville a doucement commencée à se vider de ses habitants, les fermiers occupant les champs qui bordaient celle-ci avaient aussi pliés bagages pour se diriger vers la capitale. Vivre en campagne n'était plus rentable et les dettes s'étaient accumulées, forcant les Farrell à vendre leur échoppe pour finalement déménager à Londres.

Leur nouvelle maison, il la partageait avec une autre famille et bien vite, ils ont dû s'habituer au manque de place. Quatorze personnes dans une seule et même demeure — qui était déjà petite en soit, ils se marchaient sur les pieds. Dormir sur le plancher, recroquevillés les uns contre les autres est devenu coutume. Ne plus manger à sa faim est aussi devenu partie intégrante de leur quotidien. Malgré tous les efforts de leurs parents. Vivre dans la misère, ça a forcé Morgan à grandir plus vite, à devenir mature plus vite et à abandonner son innocence plus vite. Et quand on a jugé qu'il était suffisamment vieux, il a commencé à travailler.

Bosser en usine était pénible. Il faisait chaud, la vapeur rendait l'endroit humide et se retrouver près d'un jet était incroyablement dangereux. Les enfants comme lui devaient ouvrir et fermer les portes de la machinerie et lorsqu'il y avait un bris, ils étaient les seuls à être suffisamment chétif pour s'engouffrer dans les rouages de ces énormes structures métalliques. Les accidents étaient monnaie courante et voir un gamin perdre un doigt aussi — nombre de fois où lui-même a manqué de perdre l'usage de l'un d'eux est inimaginable, les cicatrices qui serpentent sur ses avant-bras et ses mains peuvent en témoigner aujourd'hui.

Ses pouvoirs magiques se sont manifestés au meilleur moment, empêchant une catastrophe de survenir. Coincé entre les parois d'une bouche d'aération, il n'avait pas eu le temps de s'en extirper suffisamment vite et quand il avait entendu l'un des contre-maître hurlé de remettre la machine en marche — qu'ils avaient assez perdu de temps comme cela et que le gosse devait déjà être ressorti, il avait paniqué. Le conduit avait soudainement cédé, ou plutôt, explosé. Morgan n'a appris que bien plus tard, que la magie était impliquée dans cet incident. Sur le coup, il a simplement remercié le ciel de ne pas l'avoir laissé tomber à ce moment là.

Morgan a reçu sa lettre quelques semaines plus tard, à l'aube de ses onze ans. Elle l'a réjoui autant qu'elle l'a peiné. Parce qu'il ne voulait pas partir, il devait aider ses parents mais... d'un autre côté, la perspective d'apprendre sur un tout autre monde le fascinait. De manière plutôt étonnante, sa famille n'était pas aussi fermée à l'idée qu'il ne l'aurait cru à la base. Bon, ça avait probablement à voir avec le vieux monsieur qui est venu parler avec ses parents pour leur expliquer la situation. Il fut toutefois convaincu quand l'homme — qui au final s'avérait être le directeur, mentionna qu'il passerait les vacances d'été avec ses proches.

Émerveillé. Voilà comment il se sentait quand il a mis les pieds à Poudlard pour la première fois. Les escaliers qui bougent, les tableaux qui discutent les uns avec les autres, les carioles tirées par d'étranges animaux — il avait d'ailleurs appris que ce n'était pas tout le monde qui pouvait les voir alors il avait fait de son mieux pour les décrire à ses voisins, le ciel étoilé de la Grande Salle et les fantômes qui surgissaient des murs pour venir observer les nouveaux arrivants. Morgan n'arrivait pas à y croire et s'était pincé le bras plus d'une fois pour se convaincre qu'il n'était pas en train de rêver. Il fut réparti à Gryffondor, après une certaine hésitation de l'étrange chapeau posé sur sa tête. Le couvre-chef fripé lui avait murmuré à l'oreille qu'il avait du mal à décider d'une maison pour lui. Il avait rapidement balbutié qu'il ne voulait pas aller à Serpentard. Ses camarades dans le train lui avait fait une rapide description des maisons (un peu biaisée cela dit, mais c'est un secret) et celle qui arborait le serpent comme emblème, n'avait pas été dépeinte sous une lumière favorable. Cette hésitation du Choixpeau le chiffonne encore à ce jour et il se demande ce qui serait arrivé s'il avait effectivement été à Serpentard.

Si au début, Morgan faisait profil bas pour ne pas s'attirer les foudres de ses enseignants, ça avait rapidement changé en deuxième année, après un duel dans le cours de Défenses contre les forces du mal. Cet évènement est désormais nommé l'Incident et les a envoyés tous les deux à l'infirmerie pour quelques jours. Suite à cela, il a commencé à riposter quand on lui rappelait son statut de sang et sa condition familiale. Avec des mots, avec des sorts puis avec ses poings. Les retenues s'accumulèrent rapidement et une certaine réputation a commencé à le suivre. Depuis, rare sont ceux qui tentent encore de le rabaisser — ça ne l'empêche pas de finir dans les donjons à récurer des chaudrons ou pendu par les pouces pour avoir frappé un élève qui s'en prenait à un né-moldu.

Aujourd'hui, Morgan bosse plus que jamais pour obtenir de bons résultats dans ses A.S.P.I.C.S, jonglant adroitement entre les entraînements, les retenues et les séances d'études à la bibliothèque.

Vous, derrière votre ordinateur ϟ
ahahahaaaaaah. petit reboot, pour la simple et bonne raison que malgré mon amour inconditionnel pour lui, Lloyd ne m'inspirait pas... vraiment. je suis désolé pour mes pouffys, vous êtes encore dans mon kokoro (;A; ♥ )


_________________
    glitter & gold

    i am flesh and i am bone, rise up, ting ting, like glitter and gold. i've got fire in my soul, rise up, ting ting, like glitter and gold
    ©️endlesslove


Dernière édition par Morgan Farrell le Sam 11 Fév - 7:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur
avatar
Animal de Compagnie : Serpent des blés
Messages : 157
Fondateur
MessageSujet: Re: hear me roar — morgan farrell   Mar 7 Fév - 16:53

Viens me taper dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor • Sixième année
avatar
Animal de Compagnie : arthur, son chat roux
Messages : 77
Age : 21
Gryffondor • Sixième année
MessageSujet: Re: hear me roar — morgan farrell   Sam 11 Fév - 19:43

J'viens te taper dessus avec plaisir
Parce que j'ai terminé ma fiche ♥

_________________
    glitter & gold

    i am flesh and i am bone, rise up, ting ting, like glitter and gold. i've got fire in my soul, rise up, ting ting, like glitter and gold
    ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: hear me roar — morgan farrell   

Revenir en haut Aller en bas
 
hear me roar — morgan farrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» Allya Baratheon • Hear me roar 'cause mine is the fury.
» hear me roar (aurore)
» Kovu McLean × Hear me roar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas, Poudlard 1850 :: La cérémonie :: Présentation du sorcier :: Dossier d'admission :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: